& AND – Tome 8

and8

Maintenant qu’elle possède un double des clés, Kaoru décide d’attendre le docteur Yagai chez lui… mais, contre toute attente, ce n’est pas lui qui apparaît lorsque la porte s’ouvre. Celle qui entre dans l’appartement n’est autre que Shimizu, une cliente du salon de Kaoru, qui n’est pas là par hasard…

Barre-de-séparation

Les tomes précédents n’étaient déjà pas bien joyeux mais on atteint là un niveau supérieur en terme de déprime.
Shimizu, la sœur de l’ex de Yagai, qui trainait depuis quelques temps autour de Kaoru, décide de lui raconter enfin la vérité et celle-ci ne peut pas accepter qu’on lui ait menti. Sa vision de l’amour en est bouleversée et, à partir de là, on assiste à l’agonie du couple, dans des planches qui deviennent de plus en plus horizontales, ce qui donne l’impression que le dessin s’enfuit vers une fin qui semble inéluctable.
D’ailleurs, le moment où Yagai et Kaoru décident enfin que leur histoire est terminée a été un réel soulagement pour moi tant je ne voyais pas comment ils pouvaient continuer à s’enfermer dans leurs illusions.

Comme je n’ai pas envie d’être totalement cynique, l’accent doit être mis que ce que chacun aura pu apporter à l’autre même s’ils finissent loin l’un de l’autre.
Yagai a appris à se rouvrir au monde, même s’il ne sait toujours pas communiquer, et Kaoru aura pris confiance en elle et à ne plus se définir seulement par ses relations.

Cessez de croire … que le monde entier vous en veut.

Plus que le couple principal, auquel je n’ai en réalité jamais beaucoup cru, et que Shiro, toujours persuadé que c’est en ne faisant rien que les choses vont finir par s’arranger pour lui, il me restera surtout les autres couples de cette série et je suis contente que ce soit sur eux que le manga se termine.
Miyuki et Akasaka réussissent à maintenir leur petit couple malgré toutes les difficultés qu’ils traversent, que soit dans la communication ou dans des traditions japonaises encore bien compliquées à surmonter, mais aussi mademoiselle Konno, qui méritait plus que tout au monde de trouver le bonheur et qui lâche enfin prise pour y parvenir.

& AND – Tome 8
Mari Okazaki
Kana

2 réflexions sur “& AND – Tome 8

  1. J’avoue aussi avoir trouvé ça logique mais terriblement déprimant. Ça a beau être sublime graphiquement et narrativement, ce n’est pas ma série préférée de l’autrice.,.
    Et j’ai largement préférée les histoires des collègues de Kaoru finalement 😅

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s