Cet hiver

51qqV0CScDS._SX195_

La période des fêtes n’est pas toujours heureuse pour Tori Spring et son frère Charlie. Et cette année sera encore plus difficile que d’habitude.

Barre-de-séparation

Après avoir lu (et relu) les quatre tomes publiés de la saga et avalé l’adaptation en série en beaucoup trop peu de temps, je me suis lancée dans la lecture de cette nouvelle illustrée qui prend place au cours du quatrième tome, au moment où Charlie revient dans sa famille pour les fêtes de Noël.
Autant dire que ça n’a absolument aucun intérêt si vous n’avez pas lu la saga principale mais que c’est un moment assez crucial à redécouvrir si vous voulez savoir comment Charlie a réussi à traverser cette période de l’année, lui qui a tant de mal avec le contrôle sur la nourriture et qui se retrouve en conflit avec sa famille qui a parfois du mal à le comprendre.

Ce qui est le plus intéressant avec ce très court roman, c’est qu’il est coupé en trois parties pour qu’on puisse découvrir le point de vue de chacun des trois enfants de la famille Spring.
Ça m’a particulièrement plu en ce qui concerne Tori parce que c’est un personnage qu’on connait mal mais qui me plait beaucoup et j’ai été ravie de voir à quel point elle peut soutenir son petit frère alors qu’elle même a ses propres mauvais moments à traverser.

La deuxième partie est super chouette puisque Charlie retrouve Nick et sa famille immense et je suis toujours autant ultra fan de ce couple, de la façon dont ils peuvent compter l’un sur l’autre et de leur communication à toute épreuve. On peut toujours se dire que c’est un passage pas forcément indispensable mais je trouve qu’il apporte un apaisement assez bienvenu.
Quant au final qui tourne autour d’Oliver, le dernier de la fratrie, c’est une façon mignonne de conclure une histoire qui l’est tout autant.

J’aime cette saga parce qu’elle porte un message très positif, basé sur le dialogue et la communication, avec un couple attachant. Pour autant, elle propose également des réflexions justes sur la famille et la maladie que je trouve importantes d’entendre et de prendre en compte.
Le changement de format peut un peu dérouter puisqu’il s’agit plus d’un roman illustré que le comics qu’on a l’habitude de lire, mais c’est tout aussi agréable à mon sens.
C’est de toutes manières à prendre plus comme un bonus que comme une révolution dans l’histoire principale, mais j’ai trouvé ça charmant et découvrir le point de vue de Tori m’a beaucoup plu.

Cet hiver
Alice Oseman
Hachette

7 réflexions sur “Cet hiver

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s