Corps solitaires – Tome 5

corps 5

Michi Yoshino a 32 ans. Sa relation avec son mari n’est pas mauvaise mais une seule chose fait défaut : le sexe. Michi a pris ses distances avec Makoto et a décidé d’aborder avec son mari la question de leur absence de rapport. Dans l’idée de passer plus de temps ensemble, elle lui propose un petit voyage à deux. De leur côté, Makoto et Kaede essaient de reconstruire leur couple, mais le fossé qui les sépare a du mal à se combler …

Barre-de-séparation

J’ai toujours eu le plus grand mal à me prononcer sur les actions des personnages dans cette saga et la mangaka en rajoute encore une couche avec ce tome dans lequel tout le monde a droit à avoir des chapitres de son point de vue, que ce soit Michi et Makoto ou Yô et Kaede, mais aussi Hana et Mishima.

Ca rajoute à la confusion, non pas dans les actions qui sont très simples à suivre puisqu’il ne se passe justement pas grand chose (au grand dam d’à peu près tout le monde), mais dans le positionnement que le lecteur peut avoir face à la situation.
Kaede n’a jamais eu quelque chose à se reprocher, mais c’était loin d’être le cas pour Yô et voilà que son personnage est désormais creusé au point que j’en serai presque à avoir de la peine pour lui. Je dis bien presque parce que je reste convaincue qu’il n’est pas fait pour vivre en couple tant il ne connait pas la notion de partage des tâches, mais c’est bien la première fois qu’on peut voir à quel point il est touché de la situation actuelle.

En me protégeant pour m’éviter des expériences pénibles … J’en suis arrivé à ne plus avoir que du désintérêt pour les autres … Suis-je devenu insensible ?

Alors que le tome avait commencé de façon presque optimiste, les améliorations qu’on pouvait ressentir dans les couples finissent en réalité par mettre plus de gêne qu’autre chose. Si, alors que chacun essaie de faire des efforts, les choses ne vont pas mieux, c’est sans doute qu’il est temps d’arrêter pour de bon. Du coup j’aimerais que ça bouge un petit peu dans le couple principal parce qu’ils en sont désormais à se faire du mal sans le vouloir et ça influe forcément sur d’autres personnes, notamment Mishima, pour laquelle j’ai de plus en plus d’attachement.

Du côté de Makato et Kaede, j’ai l’impression que le choix est fait et j’aimerais que Makoto l’explicite clairement parce que là aussi ça fait du mal à Kaede qui ne comprend absolument plus ce qu’il se passe et, là aussi, le développement des points de vue de chacun fait du bien à un récit qui est une fois de plus au bord du basculement.
Reste à voir de quel côté les personnages vont finir par tomber.

Corps solitaires – Tome 5
Haru Haruno
Big Kana

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s