Ripper Street – Saison 5

Ripper_Street_titlcard

Edmund Reid, Homer Jackson et Long Susan sont désormais traqués par la police, et leur statut de fugitifs ne va pas les aider à faire éclater la vérité. Il faudrait déjà mettre la main sur Nathaniel, mais ce dernier est toujours protégé par Augustus Dove.

Ripper-Street-S05E04- (4)

C’est très longtemps après avoir commencé cette magnifique série que j’ai enfin démarré la dernière saison de Ripper Street, qui prend la suite directe de la précédente en continuant l’intrigue du Golem de Whitechapel.
Beaucoup de pions avaient été placés, il était donc temps de commencer à les avancer en faisant s’affronter directement les personnages.

imgID113712472.jpg.gallery

On avait laissé Augustus Dove en position de force. Même si son frère s’était échappé, il avait réussi à prendre la main sur la police et à mettre en fuite Edmond Reid, le Capitaine Jackson et Susan qui sont recherchés pour s’être enfuie de prison juste avant son exécution pour Susan, et pour avoir tué Bennett pour les deux autres.
Et en plus, histoire d’asseoir sa domination sur le poste, il ramène à sa tête Jedediah Shine, toujours odieusement interprété par Joseph Mawle.

Ripper-Street-S05E04- (3)

Si ce n’est dans son final de la troisième saison, Ripper Street n’a jamais brillé par son optimisme débordant. Il n’y a donc aucune raison qu’elle change subitement.
Et pourtant, j’ai parfois eu envie d’y croire. Croire que Nathaniel allait réussir à refaire sa vie loin de son frère, croire que Edmund et sa fille allaient réussir à se retrouver pour de bon, croire que Jackson (et même Susan s’il le voulait vraiment) allait récupérer son fils et retrouver l’amour. J’avais même envie de croire à Mimi, cette propriétaire de théâtre qui n’a pas sa langue dans la poche, ou à ce que Thatcher allait devenir plus moral.
Bon, au moins j’ai eu gain de cause sur ces deux derniers points mais ce sont bien les seuls.

Edmund ne lâchera jamais Augustus Dove. On nous le fait très vite comprendre et c’est tout à fait dans le caractère du personnage. Tout comme Jackson ne pouvait décemment pas le laisser croupir en prison alors que ces deux-là sont en quelque sorte les survivants d’une époque.

Ripper-Street-S05E04- (1)

On assiste donc à un affrontement magistral, où tous les coups sont permis. Et où Jedidiah en a vite marre de se faire balader par tout le monde.
On est dans une saison vraiment sombre, où la moindre étincelle d’espoir se fait vite éteindre parce que les hommes sont mauvais et que Whitechapel ne changera jamais. C’est épuisant à voir par moment tant on a l’impression que même les personnages les plus innocents ne sont pas à l’abri, mais c’est aussi terriblement réaliste jusque dans son final qui permet de voir le retour de beaucoup de personnages qui auront marqué cette série et qui s’achève assez amèrement, comme si la boucle de violence qui touche ce quartier est sans fin. Mais toujours avec son veilleur qui monte la garde.

Matthew-Macfadyen-ripper-street-saison-5

C’est avec un petit pincement au cœur que je dis pour cette fois enfin adieu à cette magnifique série. Elle m’aura tenu compagnie de nombreuses années et elle m’aura fait découvrir des acteurs que j’ai pris grand plaisir à retrouver par ailleurs par la suite. Matthew Macfadyen aura été un parfait interprète de Edmund Reid, toujours fidèle au poste, mais c’est aussi par son atmosphère même que la série aura été une réussite jusqu’au bout.

5 réflexions sur “Ripper Street – Saison 5

  1. Je n’ai pas beaucoup de souvenirs de la saison 5 en tant que telle car j’avais regardée toutes les saisons à la suite mais oui c’est vraiment une saison sombre avec une fin douce amère. Ça aura été une très belle série jusqu’au bout et Reid et Jackson deux magnifiques personnages, très bien entourés par d’autres. Je sais que tu n’as jamais aimé Susan mais moi elle faisait partie de mes préférées.

    Aimé par 1 personne

    • Elle s’est un peu rachetée pour moi dans cette dernière saison, mais c’est dans la 3 que j’avais eu énormément de mal avec elle, le déraillement du train était quand même de sa faute. Et puis la saison 4, elle n’était pas bien jolie jolie non plus.
      La fin est bien triste, à l’image de la série qui n’aura jamais été bien joyeuse :/

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s