Bilan Séries – Mai 2021

coollogo_com-14276547

Coucou à tous !

Comme chaque début de mois on se retrouve pour faire un bilan des saisons que j’ai terminées au cours du mois précédent.
Encore une fois un mois plutôt étrange au niveau de mes avancées puisqu’il s’agit pour beaucoup de saisons assez anciennes, mélangées à quelques nouveautés.

En avant !

Avatar: The Last Airbender – Saison 1

avatar 1

Prisonnier à l’intérieur d’un iceberg pendant un siècle, Aang, maître de l’air d’une douzaine d’années, est libéré des glaces par deux jeunes membres de la tribu de l’eau du pôle Sud.
Aang a une destinée hors du commun : il est l’Avatar, chargé de maintenir l’équilibre entre les maîtres des quatre éléments. Ceux-ci sont répartis en quatre civilisations : les tribus de l’eau, le royaume de la terre, la nation du feu et les nomades de l’air.
Toutefois, sa tâche se complique lorsqu’il découvre que la nation du feu a profité des cent ans passés pour semer la guerre et la destruction. Et ce, pour étendre son emprise sur les trois autres peuples. Aang est le seul à pouvoir rétablir l’ordre au sein de l’univers. Néanmoins, il doit commencer par apprendre à maîtriser les trois autres éléments. C’est le seul moyen d’atteindre son but. Il commencera par l’eau, ensuite la terre et enfin le feu.

Je n’avais sans doute pas assez de dessins animés en cours, voilà que je me suis donc lancée dans un nouveau, ou plutôt un très ancien que je ne découvre que maintenant. Avatar est un peu culte pour beaucoup de monde et il nous parle d’une civilisation dans laquelle des tribus maitrisant certains éléments se partagent le monde, sous le contrôle d’un Avatar, une personne possédant la maitrise des quatre éléments.
Mais celui-ci a disparu il y a plus de 100 ans et la tribu du Feu est entrée en guerre avec les trois autres et les domine désormais, jusqu’à ce que Sokka et sa sœur Catara retrouve Hang congelé dans un iceberg, et les voilà partis tous ensemble sur les chemins pour terminer la formation de cet Avatar qui n’est encore qu’un enfant.

C’est une première saison très sympathique, avec des épisodes souvent bien balisés, dans lesquels il arrive une aventure à nos protagonistes qui est réglée à la fin. Ils rencontrent des alliés sur leur route, mais aussi des ennemis, il croise des maîtres de tous les éléments, mais on ne s’arrête pas à ça puisque le trio, accompagné d’un bison volant et d’un lémurien évolue beaucoup.
Si Catara est au premier abord la plus sympathique, elle devient assez vite très agaçante, mais son caractère est contrebalancé par une maitrise de l’eau qui s’améliore au fil du temps. Sokka, par contre, est un boulet lourdingue au départ mais au fur et à mesure des épisodes, il se montre bien plus futé que les deux autres, avec un amour fou pour la science et la rationalité et c’est bien souvent lui qui a raison sur la route à suivre.
On suit aussi en parallèle Zuko, le fils du Seigneur du feu, et son oncle, qui pourchassent l’Avatar. Ces deux là qui sont vus tout d’abord comme des protagonistes, ont une évolution remarquable puisqu’ils n’hésitent pas à se mettre en travers de leur propre tribu et les flashbacks les concernant sont hyper importants.
Je suis donc bien contente d’avoir pu regarder cette série et découvert un dessin animé aussi culte et je le continuerai avec beaucoup de plaisir le mois prochain.

Kipo and the Age of Wonderbeasts – Saison 2

kipo 2

C’est beaucoup trop court ! Décidément cette série est un petit bonbon et je pourrais la recommander à à peu près tout le monde sans aucun souci tant elle est lumineuse, pleine d’espoir et de bienveillance.
On avait terminé la première saison avec beaucoup de questions et je suis heureuse qu’on ait obtenu des tonnes de réponses dans celle-ci.
Des informations sur la mère de Kipo, sur les travaux de ses parents, sur Skarlemagne/Hugo mais aussi l’ajout d’une vilaine scientifique qui veut faire régresser tous les mutants présents en surface, autant dire qu’on n’a pas le temps de s’ennuyer et que les épisodes passent à toute vitesse. Du coup on se focalise principalement sur les personnages principaux et on a moins l’occasion de découvrir de nouveaux mutants mais on passe énormément de temps avec Kipo et ses amis pour qu’ils puissent découvrir son passé et une ancre qui lui permette de revenir lors de ses transformations en méga-jaguar. La notion de famille est ainsi très importante et donne droit à un épisode final que j’ai trouvé extrêmement touchant, avec des chansons encore une fois parfaites.
Mais si une partie du danger semble enfin écartée, la fracture est créée entre les humains survivants et les mutants de la surface et il est sans doute hors de question que Kipo laisse sa mère dans son état sans tenter de la sauver.

Hidden : Förstfödd – Mini série

hidden

Hidden, une ville de Suède en apparence tranquille, est troublée par la convergence d’obscures entités et des forces surnaturelles.

Je suis encore tombée sur une série tout à fait saugrenue venue des pays nordiques puisque l’action de celle-ci se déroule dans une grande ville suédoise.
On y fait la connaissance d’un bonhomme relativement banal mais assez choupi qui aurait du mourir suite à une chute sur un chantier mais qui guérit miraculeusement. Suite à ça il se met à voir des choses assez étranges et puis il est surtout pourchassé par tout plein de monde qui voudraient lui mettre la main dessus ou le tuer.
C’est une série très confuse, dans lequel le postulat de base selon lequel certaines personnes ont des pouvoirs n’est pas du tout expliqué et on passe beaucoup de temps à nager pour réussir à remettre les bouts en place.
Pour autant, j’ai plutôt passé un bon moment à la regarder parce que j’étais assez fascinée par toutes les manigances pour prendre la tête de la Confrérie, j’étais curieuse de découvrir les Allochtones et puis il y avait quand même un meurtre affreux de bébé à résoudre. Mais le personnage principal a fini par m’agacer un petit peu à ne pas vouloir écouter les seules personnes qui avaient l’air de s’y connaitre un peu, ce qui l’a beaucoup retardé sur son chemin.
Et puis la série se termine en bouclant son intrigue en court mais en laissant énormément de portes ouvertes, du coup je n’ai pas vraiment envie de la recommander.

Death in Paradise – Saison 10

paraid 10

Nouvelle saison pour cette série dont la diffusion française si tôt dans l’année m’a un peu surprise. Et nouveaux changements de casting au programme puisque Madeleine est déjà partie alors que j’avais l’impression qu’elle venait juste d’arriver, en emportant Ruby dans ses bagages et je regrette un peu ce personnage.
Pour ne pas trop nous perturber, on a droit au retour de Florence que j’apprécie plutôt bien et à l’arrivée de Marlon en petit agent. C’est un jeune délinquant, il est insupportable mais son association avec JP fonctionne plutôt bien.
Du côté des autres personnages, la femme de JP est en train d’accoucher (alors que je pensais qu’ils avaient déjà eu des enfants dans une autre saison mais à première vue je confonds avec Fidel) et le Commandant Patterson est tout simplement imbuvable.
La petite romance qui s’annonce entre Neville et Florence est plutôt mignonne et un double épisode en milieu de saison permet de voir le retour de Camille et même de Richard Poole en illusion.
Heureusement qu’il y a quand même ça parce que le niveau des enquêtes n’est pas vraiment fabuleux par ailleurs.

Legends of Tomorrow – Saison 4

legends 4

Il m’a fallu plus de 2 ans pour voir cette quatrième saison commencée en Octobre 2018 et enfin terminée au cours du mois dernier. Autant dire que l’intrigue était totalement confuse et que ce n’est pas vraiment ce sur quoi je me suis concentrée même si pour la postérité j’aimerais me souvenir qu’il s’agit de démons qui se sont échappés et que toute l’équipe est chargée de remettre à sa place.

L’ennemi principal est Néron et la magie est au centre de la saison, ce qui permet à John Constantine d’être tout à fait pertinent et de justifier la place centrale de Nora. Ajoutons à ça que Ava est maintenant de la partie, que Gary est indispensable et qu’on récupère en milieu de saison Mona, louve-garou ancienne membre du Bureau Temporel. Ca fait énormément de monde dans le vaisseau et ça se ressent beaucoup, les épisodes ayant tendance à faire du turn over pour réussir à occuper à peu près tout le monde et je regrette l’absence d’utilisation des pouvoirs.

Mais la série continue à être toujours aussi fun, aussi déjantée, et aussi bienveillante qu’à son habitude (si on excepte un acharnement parfois un peu injuste sur Gary qui tend à rendre le personnage désagréable) avec des moments musicaux énormes.
Il faut que je continue à rattraper mon retard, mais je me régale toujours autant avec cette équipe !

The Clone Wars – Saison 5

TCW_Saison_5

Loin des petits épisodes isolés de ses débuts, cette saison se concentre sur de grands arcs. Parfois légers, comme celui très divertissant sur une équipe de robots partis chercher un renseignements, parfois pas follement passionnants avec Ahsoka qui forme une bande de rebelles, et parfois très intéressants comme celui sur les apprentis jedis qui cherchent le cristal nécessaire à la fabrication de leurs sabres.

Mais on a aussi deux arcs magistraux qui clôturent la saison.
Savage et Maul s’associent avec les Death Watch pour conquérir Malandore et on assiste là à quelque chose grandiose, avec des combats fabuleux, des morts cruelles, une intervention de l’Empereur venu rappeler qui est le chef et à quelques révélations qui seront réutilisées par la suite. Obi Wan perd là la personne à laquelle il était le plus attaché et il m’a une fois de plus brisé le cœur. Le tout avec un graphisme tout bonnement splendide, il y a des passages visuellement magnifiques.
Et pour terminer la saison, j’ai adoré cette histoire de traitre jedi. Il était nécessaire de montrer les dissensions qui montent au sein de l’ordre sur cette guerre et l’influence sur les gens normaux de Coruscent qui ne supportent plus la violence. Le fait que tout finisse par retomber sur Ahsoka qui finit par s’en aller et laisser Anakin sans sa padawan montre bien à quel point Palpatine a tout calculé depuis bien longtemps, c’est brillant.

Voilà donc pour ce mois de Mai plutôt efficace lors duquel j’ai également terminé la saison 1 de Shadow and Bone dont je vous ai parlé ici et la saison 4 de Castlevania et la saison 2 de Ragnarok dont les billets sont programmés dans les prochains jours.
On se retrouve début Juillet pour un bilan de mes séries visionnées en Juin, bon mois à tous 🙂 .

15 réflexions sur “Bilan Séries – Mai 2021

  1. À chaque article j’ai envie de tout regarder. Je réclame des journées de 37h !
    Avatar The Last Airbender était quand même dans ma liste, tu m’as convaincu pour le passer en numéro 1!

    Aimé par 1 personne

  2. Étant donné que je n’arrive pas à mettre la main sur Hidden et vu ce que tu en dis sur la fin, je ne la regarderai pas mais elle me tentait bien !
    Et tu as raison pour le traitement infligé à Gary. À part ça, cette saison 4 de Legends of Tomorrow était très chouette effectivement.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s