Shadow and Bone – Saison 1

Shadow_and_Bone_Title

Le royaume de la Ravka est maudit depuis des millénaires. Son destin repose désormais sur les épaules d’une orpheline.
Alina a été recrutée par l’Armée pour accompagner les Grisha, de puissants magiciens qui luttent contre le brouillard maléfique qui déchire le pays. Quand son ami d’enfance frôle la mort lors de ce raid, Alina doit affronter ses peurs et sa destinée…

Screen-Shot-2021-05-03-at-8.09.10-PM-900x457

Une adaptation de livres en série, voilà qui est follement original ! Shadow et Bone, ça nous vient donc de deux sagas littéraires, Grisha et Six of Crows, de l’auteure Leigh Bardugo, qui ont été mixées pour que les différents personnages, qui évoluent dans le même univers mais ne se croisent pas dans les livres, le fassent à l’écran.

Le résumé rentre tout à fait dans ce que j’aime et la présence de Ben Barnes en brun ténébreux m’a bien entendu pousser à la regarder assez vite. Pourtant, je me suis sentie très vite ultra perdue dans cet univers parce qu’absolument rien n’est expliqué et la géographie est balancée en moins d’une minute au détour d’un dialogue en flashback.
Autant dire que j’ai ramé par la suite et que cette carte est totalement indispensable pour comprendre que Ketterman ne se trouve pas du tout en Ravka (ce que j’ai fini par déduire dans le dernier épisode).

Newmap

Au niveau du scénario, on suit essentiellement trois groupes.

Les Crowns, un petit groupe dirigé par Kaz, un propriétaire de bar, et dans lequel on trouve aussi Jesper, un tireur d’élite qui parle beaucoup trop et Inej, qui se fond dans les ombres. Pour gagner de l’argent, ils décident d’accepter une mission consistant à capturer Alina.
Ces trois là sont absolument géniaux, ils ont une bonne dynamique et apportent à la fois de l’humour et du sérieux tout en débloquant les situations.

shadow (1)

Alina est une cartographe qui habite en Ravka, un pays assez étrange, constamment en guerre avec ses voisins situés au nord et au sud et qui est coupé en deux par le Fold, un mur de brume géant créé il y a des centaines d’années par l’Hérétique, un Grisha devenu fou.
Pour traverser ce Fold et aller se ravitailler dans la partie Ouest du pays, qui a une ouverture sur la mer, les gens empruntent des bateaux qui sont bien souvent attaqués par des bestioles, les Volcras. C’est à l’occasion d’une de ces traversées que le pouvoir d’Alina se réveille et qu’il est révélé qu’elle est une Grisha, c’est à dire qu’elle fait partie des utilisateurs de la petite science qui ont des pouvoirs. Il y en a de toutes sortes et absolument rien n’est fait pour expliquer la différence entre les Fabrikators, les Corporalki, et tout un paquet d’autres, ce qui laisse l’impression que chacun fait un peu ce qu’il lui plait même si les différents keftas peuvent laisser des indices.
En tout cas, Alina est elle un peu particulière parce qu’elle émet de la lumière, ce qui apporte de suite un immense espoir en vue de la destruction du Fold.

shadow (2)

Le dernier duo à suivre est celui de Matthias et Nina, une Grisha et un Drüskelle venu de Fjerda. Leur histoire est plutôt mignonne mais très déconnectée de celle des autres jusqu’au final.

2419-1464

Pendant huit épisodes, on va donc suivre les aventures de tout ce petit monde et c’est extrêmement divertissant. Il y a des pouvoirs, et j’aime les pouvoirs, il y a aussi des fourbasses, des quiproquos, des trahisons, de l’amour caché et tout plein d’autres choses.
Et si pas mal de choses semblent incompréhensibles au premier abord, les explications finissent par arriver sur le tard. C’est notamment le cas pour l’histoire du cerf et des os, qui sont traitées ultra rapidement dans un dialogue random mais qu’on finit par comprendre bien plus tard quand on nous remet tout sur la table.
C’est quand même très dommage parce qu’au premier abord, cette série peut donner l’impression de n’avoir été faite que pour les lecteurs alors qu’elle a plein d’éléments qui peuvent plaire à tous les publics.

shadow (3)

Il y a bien des relations très toxiques, le Général Kirigan est extrêmement manipulateur et le début de la romance entre Matthias et Nina est pas franchement folichonne jusqu’à ce qu’ils se retrouvent sur un pied d’égalité.
Mais il y a aussi des grishas ultra choux et franchement, j’ai été hyper déçue de leur comportement. Aucun d’entre eux ne tente de se rebeller, aucun ne remet en question ce qu’il se passe devant leur yeux et cela jusqu’à la fin. Le fait que ce soit Zoya, la grisha la moins sympathique de toute, qui soit la seule à se révolter devant les actes de Kirigan, alors que Fedyor et Ivan, que j’adorais, ou Genya ou David, ne font absolument rien, ça m’a un petit peu énervée.

874c7f447659990be3d0903e5ed2604def696f6f

Mais vraiment dans l’ensemble, on est sur une chouette série, avec de bons acteurs. A l’exception de Ben Barnes je n’en connaissais pas la plupart, mais j’ai été contente de reconnaitre Luke Pasqualino que je n’avais plus croisé depuis The Musketeers, la série de la BBC et Zoë Wanamaker. J’ai eu un énorme coup de cœur pour Freddy Carter dans le rôle de Kaz et Calahan Skogman qui interprète Matthias Helvar, mais il est à noter que le casting est aussi allé chercher des acteurs un peu partout avec par exemple Simon Sears que j’aimais beaucoup dans Herrens Veje, qui est donc Danois, ou Julian Kostov, qui est Bulgare.

shadow (2)

Le plus compliqué pour moi, c’est maintenant de devoir attendre la saison 2 pour découvrir la suite des aventures de tout ce petit monde. A moins que je me laisse tenter par la lecture des livres pour plonger plus rapidement dans cet univers.

14 réflexions sur “Shadow and Bone – Saison 1

  1. Moi j’ai lu la duologie  »Six of Crows » Yoda-Chou (j’ai compris sans avoir lu la trilogie grisha). C’est centré sur Kaz, Inej, Jesper, et toute la joyeuse faune de Ketterdam et c’est TROP COOL. Je recommande chaudement, c’est le genre de lecture qui te fait retrouver ton toi lecteur de 15 ans.
    Pour situer au cas où tu ne l’aurais pas déjà lu ailleurs, l’intrigue de SoC se déroulera après celle de la série, leur arc à tous les 3 dans Shadow & Bone étant une sorte de préquel inédit créé pour la série vu qu’ils ne sont absolument pas dans les bouquins grisha à la base. J’ai encore plus apprécié le jeu des acteurs après lecture, les persos sont fabuleusement adaptés et incarnés.
    Si jamais tu lis Six of Crows dis-moi je serai trop contente d’avoir quelqu’un avec qui en parleeeeeer.

    Aimé par 1 personne

    • J’ai trop envie de lire Six of Crowns aussi, si seulement j’arrive à trouver ceux d’avant dans une librairie, j’ai l’impression qu’ils sont en rupture de partout 😦 😦 😦 😦
      Je suis juste un peu monomaniaque de l’ordre chronologie et je veux lire dans l’ordre >.<

      J'aime

  2. J’ai les livres en VO dans ma Pal depuis un ou deux ans (je voulais les lire pour les Baby Challenges Livraddict) et la série est sur ma liste « à regarder dès que j’aurai le temps » 🙂 J’espère la voir cet été ou à l’automne. Le fait que les non lecteurs risquent de ne pas comprendre ne me dérange pas vraiment, c’était la même chose pour The Witcher et finalement c’est très bien passé 🙂

    Aimé par 1 personne

    • C’est rigolo, tu es la deuxième personne à me parler de The Witcher pour comparer avec le niveau de flou de Shadow and Bone ^^. Je ne lisais pas The Witcher mais j’ai pas trouvé que c’était si compliqué que ça, alors que pour Shadow and Bone, c’est très très flou. Mais agréable à regarder. Et j’ai récupéré le premier tome, je vais pouvoir commencer à lire 🙂

      J'aime

  3. C’est sympathique cette série (et Ben Barnes est tellement excellent en gars ténébreux jusqu’aux plis de sa cape xD). Effectivement la série a un peu de mal à introduire son univers (le hasard fait que j’ai regardé deux fois l’épisode 1 et ça a été salutaire pour tout comprendre 😅).

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s