Walking Dead – Tome 4 : Amour et mort

couv26815355

Rick et son groupe de survivants ont trouvé refuge dans un ancien pénitencier. Après avoir investi et nettoyé les lieux, ils font la connaissance d’anciens détenus et découvrent alors que l’ennemi n’est pas forcément celui que l’on croit. Après avoir neutralisé la menace immédiate d’un dangereux serial-killer au sein même de la petite communauté, Rick, en leader naturel, tente d’établir les nouvelles lois d’une société à visage humain.

Barre-de-séparation

Le pénitencier est enfin débarrassé de tous les tueurs, humais et zombies, qui y traînaient, les mutineries sont terminées, la calme est revenu, et même le labourage des terres a commencé.
Tout va donc pour le mieux.

Évidemment, c’est quand les choses se calment qu’Allen se fait mordre en explorant la bibliothèque.
Et c’est aussi le moment où Michonne, récemment arrivée au pénitencier, commence à trouver ses marques, pour le plus grand malheur d’à peu près tout le monde.

J’aime bien ces petits moments de calme avant la tempête : Abel et Hershel qui cultivent ensemble, les couples heureux, les gamins qui s’amusent,… Il y a bien Otis et Patricia qui se font la gueule mais c’est largement compensé par Glenn et Maggie qui s’envoient en l’air dans tous les recoins.

En revanche, quand les ennuis arrivent, on retrousse Rick le plus que pénible. Qu’est ce que ça fait du bien de voir Tyreese lui coller une droite ! Enfin !
Ce gars là passe son temps à imposer ses règles, sans demander l’avis des autres, et s’empresse de ne pas les suivre lui même. Il m’épuise.

Carol aussi m’épuise. Si je suis pour l’instant réservée sur Michonne, je ne cautionne pas pour autant la tentative de suicide devant les gamins.
L’ensemble des femmes m’épuise d’ailleurs. A part coudre des habits, elles ne prennent aucune responsabilité et refusent de le faire d’ailleurs.

Du coup, je ressors un peu mitigée de la lecture de ce tome, dans lequel al violence entre humains prend bien souvent le dessus, au risque que les personnages oublient qui est leur véritable ennemi.

Walking Dead – Tome 4 : Amour et mort
Robert Kirkman – Charlie Adlard
Delcourt

Publicités

3 réflexions sur “Walking Dead – Tome 4 : Amour et mort

  1. Je suis allée relire ma chronique (j’ai 20 tomes de plus dans les pattes donc je ne me rappelle pas de tout :)) et je l’avais trouvé un tantinet en-dessous des précents (mais très bien quand même). Comme tu dis, ce sont les relations humaines (j’avais parlé de « l’homme est un loup pour l’homme » :)) qui prennent le dessus, au détriment de la guerre contre les zombis. Et j’avais trouvé que Michonne était une vraie fouteuse de merde, alors que je l’ai adoré ensuite.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s