Walking Dead – Tome 3 : Sains et saufs ?

couv68493291

Notre petit groupe a trouvé un pénitencier qu’ils pensent pouvoir transformer en refuge sûr.
Mais une fois débarrassés des zombies qui traînaient autour, les survivants trouvent des humains enfermés à l’intérieur, des détenus qui ont réussi à survivre : Axel, emprisonné pour vol à main armée, Thomas, condamné pour fraude fiscale, Andrew, consommateur de drogue, et Dexter, qui a tué sa femme et son amant.

La prison nettoyée, Rick veut y faire venir Hershell et sa famille.

Barre-de-séparation

C’est un tome qui aurait pu être bien plus paisible que les précédents. Tout le monde est enfin à l’abri mais pourtant, l’inquiétude est toujours là et les morts vont se succéder.

Les zombies sont loin d’être le seul danger qui rode et les relations humaines sont mises à mal. A qui faire confiance ? Les gens peuvent-ils changer ?
On finit par en revenir à une idée vieille comme le monde : Le principal ennemi de l’Homme, c’est l’Homme lui même.

Les personnages sont forcés de continuer à évoluer, ils ne peuvent plus rester comme ils étaient auparavant.

Je suis bien contente d’être débarrassée de Chris et Julie, deux personnages qui m’ont toujours agacée et qui n’ont pas été suffisamment développés pour qu’on s’attache à eux.
C’est surtout la décapitation de Rachel et Suzie qui va faire basculer ce huis clos dans l’horreur.

jumelles

Lori est encore plus pénible que d’habitude, ses revirements d’humeur m’ont mise au bord de la crise de nerfs. C’est un peu facile de tout mettre sur le dos des hormones ! Mais j’ai aimé la voir s’opposer à Rick qui m’agace terriblement à vouloir toujours tout décider pour les autres. Ce bonhomme a du être bipolaire dans une autre vie. Dommage que sa femme capitule si vite …. Une vraie limace… Remarquez, ils font la paire au moins.

Malgré son thème, Walking Dead est vraiment une série très humaine.
Alors que je pensais que ce serait l’inverse, ce sont finalement les anciens prisonniers qui ont le plus peur. Et je les comprends bien ! Ils étaient jusque là pépères dans leur cafétéria et une bande de cinglés débarque et bouscule leur monde.

Le mode de transformation en zombies est un peu mieux développé. Jusqu’à présent, on pensait qu’il fallait être mordu mais en réalité la mort suffit pour renaître zombie. Ça ouvre de nouvelles portes et amène de nouvelles interrogations, j’espère que ce volet là sera encore exploité par la suite.

 tyrese

Attention tout de même à ne pas vous attacher à un personnage, il y a de fortes chances qu’il ne survive pas bien longtemps à un tome !

Walking Dead – Tome 3 : Sains et saufs ?
Robert Kirkman – Charlie Adlard
Delcourt

99222384    ob_a755b0_bd-marjorie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s