Banana

banana

Huit histoires interconnectées pleines d’esprit, drôles et uniques, couvrant différents aspects de la vie LGBT.

banana

Si j’étais motivée par Russell T Davies pour regarder Cucumber, je l’étais encore plus par Banana en sachant que Luke Newberry allait jouer dans un des épisodes.
Cet acteur est mon amour de chouchou, découvert dans In the Flesh. Depuis je traque chacune de ses apparitions et elles sont rares, même si j’ai été très contente de le voir dans From Darkness l’automne dernier.

banan (1)

Banana est la petite sœur de Cucumber.
Elle est sans doute visible sans connaître l’autre mais elle prend son sens dans l’ensemble.
Comme un complément, elle permet de mettre en valeur le petit groupe qui tourne autour de Henry, Freddie et Dean et de s’attarder sur quelques uns des personnages secondaires, même si c’est parfois sans lien aucun avec l’autre trame.

C’est aussi une série plus diversifiée et plus jeune.
Quand Cucumber tourne essentiellement autour d’hommes gays ou à la limite bisexuels, Banana explore aussi d’autres thèmes puisqu’on y croise aussi des lesbiennes et des transsexuels.

Même si on passe moins de temps avec les personnages, il est aussi plus simple d’accrocher à leur histoire et de les suivre.
En 20 minutes à peine à chaque épisode, on arrive tout de même à s’intéresser vraiment à leur vie tout en en sachant assez pour se dire que c’est suffisant.

Les thématiques sont très nombreuses avec le harcèlement, l’acceptation de soi-même, la famille. Mais la série pousse même au delà en traitant très justement des rencontres amoureuses.
En cela, l’épisode 7 est particulièrement remarquable et m’a beaucoup touchée.

Finalement, sans jamais virer au niais, cette petite série donne beaucoup d’espoir, avec des univers très originaux, et fait très bien ce qu’elle a à faire en nous parlant de relations humaines, tout simplement.

bana

anglais 2016

Publicités

3 réflexions sur “Banana

  1. Je note ! Je ne connais pas trop de séries dans ces thèmes hormis les « Chroniques de San Francisco » et « Queer as Folk ». Je les ai vues il y a longtemps et ça me plairait bien de retrouver un univers un peu déjanté et joyeux si c’est un peu dans le même esprit.

    Aimé par 1 personne

    • Celle là est plus « mignonne » que Cucumber, même si toujours un peu vulgaire quand même.
      Dans le même genre, en un peu plus glamour (c’est relatif bien sûr ^^), je te conseille Looking, c’est très bon.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s