Pilotes, pilotes, pilotes

Holà todos !

Je n’avais pas du tout prévu de faire un billet pilotes mais j’ai démarré pas mal de séries d’été ces derniers temps et j’avais envie de grouper mes avis plutôt que de les laisser dans mes billets hebdomadaires.

C’est donc parti pour quelques nouveautés.

  • Preacher

11935_1461709155

Au premier coup d’œil, le révérend Jesse Custer n’a rien de spécial. Après tout il n’est qu’un homme d’église d’une petite ville, perdant peu à peu ses fidèles et laissant s’éteindre sa foi. Mais il va bientôt avoir la preuve que Dieu existe bel et bien. Et qu' »Il » est un sacré fils de… Avec sa petite-amie Tulip et un vampire nommé Cassidy, le voilà partie sur les routes américaines pour le trouver…

Preacher semblait toute indiquée pour enchaîner avec la vague de fins de saisons qui s’est abattue la semaine dernière.
Et je suis bien embêtée pour donner mon avis sur ce pilote.

Le problème ne vient ni de la réalisation, que j’ai beaucoup aimée, ni des acteurs qui sont vraiment chouettes, Dominic Cooper en tête.
Mais je n’ai tout simplement pas compris grand chose à cette histoire de pasteur, de bonhomme dans son avion qui s’écrase avec son parapluie et tue une vache, de femme qui a des gamins, de jolie fille qui a une carte, et de gamin enfermé dans sa chambre.

J’espère qu’on aura un peu de réponse par la suite. Je ne demande pas qu’on me résolve toutes les intrigues, juste qu’on m’explique un peu ce qu’il se passe ^^.

  • Tomorrow, when the war began

13073_1462398587

En revenant de plusieurs jours de camping dans un endroit reculé, huit adolescents réalisent qu’ils sont en guerre et au beau milieu d’une invasion ennemie. Coupés du reste du monde et de leurs proches, ils vont devoir apprendre à se débrouiller s’ils veulent se battre pour leur liberté.

Ce n’est pas vraiment une série récente puisque le pilote a été diffusée en Avril, mais je ne suis tombée dessus que récemment.

Les séries australiennes ont au moins pour elles de tenter de proposer des choses un peu originales, il s’agit ici de l’adaptation d’une série de livres de John Marsden, déjà adaptée en film.
Par contre j’ai eu du mal à différencier les personnages féminins mais il me semble qu’il n’y a que 7 adolescents et pas 8 (à moins que le frère finisse par refaire surface).
Les futures histoires sentimentales me fatiguent par avance même si je pense que la guerre finira quand même par leur remettre le sens des priorités dans l’ordre.

Dans l’ensemble c’est pas mauvais, avec une jolie esthétique, mais j’ai quand même un peu de mal à voir vers où la série veut aller.
Et je me demande s’il y a un message subliminal avec les plans de fougères ou si c’est juste qu’on en trouve partout dans cette forêt.

  • Outcast

735

Kyle Barnes est un jeune homme possédé par une entité démoniaque depuis son enfance. Maintenant, avec l’aide du révérend Anderson, lui-même victime de ses propres démons, Kyle démarre un périple pour trouver des réponses et enfin mener une vie normale, ce qu’il n’a jamais connu. Ce qu’il va découvrir pourrait aussi bien changer son destin que celui du monde, à jamais.

C’est terriblement flipouillant ! Voir le petit massacrer un cafard avant de se manger le doigt lui même, et tout ça rien que dans l’intro, c’était affreux.

Du coup, on peut sûrement dire que la série est efficace, d’autant plus que les acteurs sont vraiment bons, que ce soit Wrenn Schmidt (que je ne pouvais pourtant pas me voir dans Person of Interest), Patrick Fugit dans le rôle principal ou bien sûr Philip Glenister, toujours  aussi délicieux.

Les flashbacks étaient quand même bien emmêlant et ne m’ont pas du tout éclairci sur le passé du héros, à part que sa mère aimait visiblement l’enfermer dans un placard. Et qu’il n’a pas eu les mêmes résultats qu’Harry Potter.

Pour tout dire, ce n’est pas du tout mon style de série, je déteste avoir peur.
Mais comme je l’ai regardé avec Lord Choupinou, qu’il a l’air de plutôt bien accrocher, et qu’on n’a plus une seule série en commun en ce moment, je serai sans doute présente pour la suite.

Et voilà pour ces quelques nouveautés bien loin de mes genres habituels!
Je comptais aussi vous parler de Cleverman mais je n’arrive pas à mettre la main sur des sous-titres, il y a donc des chances que vous voyez apparaître un autre billet prochainement 😉 .

Bonne journée à tous. Et joyeux Euro 2016 à ceux qui apprécient le football.

Publicités

11 réflexions sur “Pilotes, pilotes, pilotes

  1. et bin je vais passer….j’avoue que lala aucune serie ne m’attire..sauf celle de Hornby avec Bonham Carter…..c’est fou quoi….une baisse de regime dans ma vision des series ?….;)

    J'aime

  2. Je n’ai pas réussi à me mettre la main sur le pilote de Tomorrow when the war began quand elle a commencé, et ta critique me fait hésiter à me remettre à sa recherche. J’ai peur d’être blasé, dans un mix entre The 100 et How I live now (une très bonne série et un très bon film par ailleurs…). Du coup, vu que tu parles d’un truc original, je me dis que je dois me tromper. Et en même temps, j’ai plein de séries qui commencent cette semaine (je m’en suis rajouté deux autres diffusées le lundi soir aux USA par rapport à mon article sur les séries d’été… C’est plus fort que moi !)

    J'aime

    • J’ai pas vu How I live now, ni The 100 (le livre est terriblement niais, j’essaierai la série un jour) du coup si ça se rapproche de ça, ça manque peut être d’originalité.
      (De toutes manières, quand c’est tiré d’une série de bouquins et d’un film, ça finit toujours par manquer d’originalité).
      Mais sans être renversant j’ai trouvé ça joli, y a des très beaux plans malgré les fougères ^^ (dans l’épisode 2, les filles partent en vélo dans une très belle campagne avec une carabine sur le dos. Je saurai pas dire pourquoi mais j’ai trouvé ça beau).
      Je vais surement la ralentir parce que évidemment y a pas des sous titres à tous les épisodes mais en tout cas ça m’a donné envie d’aller lire les livres.

      Je vais freiner sur les nouveautés, heureusement ça se calme mais je voudrais avancer mon challenge surtout et rattraper Jessica Jones et Daredevil XD .

      J'aime

      • The 100 s’écarte heureusement du livre (enfin j’étais deg quand je l’ai lu cela dit, et je l’ai même pas fini…) assez rapidement. C’est très niais au départ et puis ça évolue. Même mon père est fan lol
        Je vais la rajouter à mon interminable liste cette série australienne, ça a l’air cool.. Après je suis aussi bien lancé dans mon challenge avec le mini-défi qui m’a relancé dans That 70’s show. Je ne peux que te conseiller de les voir JJ et Daredevil, j’ai adoré 🙂

        J'aime

  3. Preacher m’a bien plu (mais j’attends qu’ils partent sur les routes comme c’est dit dans le synopsis :)) Les autres séries ce sera sans moi. Et sinon on trouve les ST de Cleverman sur Addic7ed (ST Vo et VF pour le premier épisode, juste VO pour le 2e pour le moment).

    J'aime

  4. Pour Preacher je crois que ça ne me dérange pas de ne pas tout comprendre, la suite nous sera sans doute expliquée, mais le côté foutraque me va plutôt bien.
    Les deux autres je pense que je vais les regarder ce week end. C’est bizarre Outcast est sur mon iPad depuis pas mal de temps et j’arrive pas à me motiver à la regarder… lol

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s