Fringe – Saison 4

Fringe

Un pont relie les deux univers qui travaillent maintenant ensemble.
Dans cette nouvelle ligne temporelle, Peter n’a pas été sauvé en 1985.
Sa mort a eu pour conséquence de changer l’histoire de tous ses proches, alors que quelqu’un menace les deux univers.

fringes4casttop

C’est sans doute en partie du à la coupure internet qu’on a subi dans notre humble demeure, mais je n’ai pas vu passer cette saison.

Il faut dire que j’ai adoré tout le début.
Le pont entre les deux univers est mis en place et Peter est effacé de la timeline.
Ou plutôt, il est mort. De maladie dans notre univers. Et celui de l’autre monde est tombé dans le lac quand Walter a tenté de le guérir et l’Observateur n’est pas intervenu pour le sauver.

Les dynamiques sont donc complètement différentes.
Si John est bien mort suite à l’attentat de l’avion, Olivia n’a jamais eu besoin de Peter pour sortir un Walter, qui reste enfermé dans son laboratoire, de Sainte Claire.

Du coup, pour augmenter un peu le taux de masculinité de cette saison, on nous ramène Lincoln-Choupi ❤ .
Et je dois bien vous dire que Peter ne m’a pas manqué plus que ça 😀 .

fringe (1)

Malheureusement, notre petit Observateur préféré décide de n’en faire encore qu’à sa tête et refuse d’éliminer les réminiscences de Peter et le voilà donc de retour, complètement paumé dans une timeline qui ne le connaît pas.

fringe (3)

Sinon, les gros méchants ce sont donc des nouveaux métamorphes bien plus humains, qui répondent aux ordres d’un David Robert Jones qui, dans cette réalité, a  réussi à traverser vers l’autre côté.
Ses coupinous, ce sont juste l’AltBroyles et Nina Sharp.

fring

Avec le retour de Peter, la série se met un peu à ronronner. Entre David Robert Jones qui monte une ménagerie, les tentatives de Peter de rejoindre sa ligne temporelle alors qu’il se trouve dans la bonne depuis le début, les métamorphes qui sont super dangereux mais qu’on finit par ne plus voir et l’effacement progressif de Lincoln de l’intrigue jusqu’à son passage dans l’autre monde, j’ai peu à peu décroché.

Jusqu’à cet épisode 419. Un épisode bien WTF, qui nous tombe dessus comme ça, sans aucune annonce et qui nous offre un futur dirigé par les Observateurs et un Henry Ian Cusick adorable.
Un épisode qui se balade, innocemment, et qui pose énormément de questions que j’ai hâte de voir résolues (ou pas) dans la cinquième et dernière saison.

4289030

Lincoln me manquera beaucoup. Et je n’aurai jamais pensé le dire un jour, mais Folivia aussi.

Publicités

6 réflexions sur “Fringe – Saison 4

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s