Fringe – Saison 3

Fringe

La division Fringe a réussi à s’échapper de l’univers alternatif. A l’exception d’Olivia, coincée dans l’autre monde et remplacée dans le nôtre par son double, qui s’installe dans notre univers pour entrer en possession de mystérieuses boites.
Des secrets remontant à 1985 menacent maintenant de détruire notre univers. Ou le leur.

fringe 3 (7)

La seconde saison s’était achevée avec une visite dans le deuxième univers, celui duquel Peter est originaire et où Walter était parti le chercher enfant.
Tout le monde avait fini par regagner son monde d’origine, sauf Olivia, coincée là-bas et remplacé par FauxLivia l’affreuse, qui a pris sa place et qui séduit lâchement Peter en son absence.

Ce monde parallèle est une excellente idée pour nous faire découvrir les personnages sous un jour nouveau.
Anna Torv, que je n’aimais pas beaucoup jusque-là, est brillante.
Elle réussit à interpréter un personnage différent, essayant de se faire passer pour celui qu’elle incarne déjà depuis pourtant deux ans. Et c’est génial.
Olivia coincée dans l’autre univers devient enfin quelqu’un d’intéressant, bien loin de celle qu’on connaissait, un peu fade et sans relief. Mais c’est aussi le cas de Walter-Ego, bien différent du nôtre, et de Charlie qui est vivant de l’autre côté ! Et puis il y a l’adorable Lincoln que j’ai adoré dès sa première apparition.

fringe 3 (6)

Et je dois bien dire que malgré l’odieux secrétaire d’État à la défense et Brandon qui est affreux de ce côté-là, je me suis vraiment attachée à cette équipe de l’autre monde. Parce que, malgré toutes les catastrophes qui leur tombent dessus depuis des années, l’équipe FauxLivia-Lincoln-Charlie est bien plus légère et fun que le trio habituel Olivia-Walter-Peter. Ils savent rire et passer du bon temps.

Un seul des deux univers pouvant survivre, pour chaque camp, tous les moyens sont bons pour l’emporter.
Cette troisième saison est donc dantesque.

Si les affrontements frontaux ont été rares, il y a eu plein d’autres choses qui m’ont fait plaisir.

Une grosse performance des acteurs tout d’abord. Anna Torv, comme je le disais plus haut mais aussi John Noble et Lance Riddick qui ont dû se régaler à jouer ces doubles versions d’eux-mêmes.
Même Seth Gabel a droit à sa version Choupi-Lincoln et j’espère qu’on le reverra dans le futur.

1302677402-vlcsnap-01484

J’ai apprécié aussi que le retour d’Olivia dans son monde ne traîne pas trop. Les apparitions mystiques de Peter étaient sympa au début mais auraient fini par tourner en rond. Heureusement, c’est vite réglé.

FauxLivia était très chouette. Ce petit côté décoincé et décontracté était génial et j’ai aimé la voir sous un autre jour. Jusqu’à la fin de Newton, mon polymorphe préféré de la saison 2, elle mène la danse.
Mais il ne faut pas négliger le Peter amoureux;) .

fring3 (1)

Quelques petites histoires m’ont moyennement intéressée, notamment le retour de William Bell avec les aimants quantiques qui m’est un peu passée par-dessus la tête (même si avoir un épisode animé ET sous acides était juste énorme).

You’re bald. I think he is an Observer !

1310327918-vlcsnap-01357

A côté de ça, il y avait quand même mes Observateurs, toujours présents (de plus en plus présents même !), et Sam Weiss, le joueur de bowling. J’ai aimé la conclusion qu’il a permis de faire à l’arc sur les Premiers Hommes, qui serait un peu trop parti dans tous les sens sans lui. Cet homme est génial.

fring3 (2)

Une excellente troisième saison donc, qui se clôture de façon plus que surprenante. Je n’avais absolument rien vu venir et il m’a fallu un petit moment pour la digérer.
Mais ma panne d’internet m’a vite poussé à passer à la saison 4 !

Publicités

16 réflexions sur “Fringe – Saison 3

  1. La saison qui m’a fait élever Fringe au rang de mes (nombreuses) séries préférés. L’article est génial, il résume super bien à quel point ça vaut le coup de s’accrocher en saison 1 pour en arriver là. Je me souviens aussi avoir commencé à adorer Olivia grâce à Folivia, et ça dès la fin de saison 2. Cette saison est tellement parfaite, coupure internet ou pas, je suis sûr que tu l’aurais dévorée quand même super vite ! Oh et point positif : maintenant, tu pourras revoir les débuts de la série et apprécier Olivia un peu plus, rien que parce que tu sais que tu l’apprécies plus tard ! Bon visionnage de la suite 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Je crois que c’est à la fin de la saison 2 que je suis devenue absolument fan de cette série. Je suis comme toi, difficile de ne pas aimer l’autre équipe. On aimerait se dire, se sont eux les méchants, mais c’est pas aussi simple que ça. Par contre, la série m’a complètement perdue pour sa dernière saison. Je crois que je ne l’ai même pas finie.

    Aimé par 1 personne

  3. Je crois que c’est ma saison préférée de Fringe !
    Et oui le trio Olivia/Charlie/Lincoln de l’autre monde est génial, je suis bien d’accord !
    Par contre pour Olivia, pour moi c’est le contraire ! J’adore celle de notre monde, et j’ai eu du mal avec Fauxlivia, c’est seulement quand elle retourne dans son monde que j’ai commencé à l’apprécier

    J'aime

  4. Olalala tu me donnes furieusement envie de m’y replonger. J’avais adoré cette saison (et la série même si la dernière saison n’avait pas vraiment mes faveurs).
    J’ai rencontré John Noble, il est sacrément impressionnant il faut le dire. Quel acteur ! Je l’adore !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s