Harry Potter et la Coupe de Feu

51Z1QW5924L

Cette année, les vacances d’Harry Potter se sont plutôt bien déroulées puisqu’il a pu aller assister à la finale de la Coupe du monde de quidditch avec toute la famille Weasley et Hermione.

Et dès la rentrée, il attend impatiemment, avec toute l’école, la tenue du Tournoi des Trois Sorciers qui doit départager Poudlard, Beauxbâtons et Durmstrang.
Mais bien trop vite, Harry Potter se retrouve bien malgré lui au centre de l’attention.

Barre-de-séparation

Si les trois premiers volumes d’Harry Potter pouvaient en quelque sorte servir d’introduction à l’univers, c’est dans celui-ci que l’histoire se développe enfin pleinement.

Plus mature, plus noir, ce tome marque une bascule. Les personnages grandissent et les premiers émois d’adolescents apparaissent. Finies les chamailleries de gamins, cette fois les préoccupations tournent autour du bal de Noël, des coups de cœur des uns et des autres et de la création de la S.A.L.E. par Hermione.

Pas sale, répliqua Hermione, d’un ton agacé. Il faut dire S-A-L-E. Ça signifie Société d’Aide à la Libération des Elfes.

Lord Voldemort fait son grand retour et tisse lentement son plan pour retrouver toute sa puissance.
Si j’ai trouvé que tout était un peu compliqué (il y avait sans doute la possibilité d’enchanter un autre objet pour transplaner plus tôt dans l’année), c’est en tout cas très efficace.

Les personnages sont de plus en plus nombreux et on fait enfin connaissance avec les deux derniers Weasley qui manquaient au tableau.
Bill fait une apparition rapide mais je suis personnellement très fan de Charlie, allez savoir pourquoi (peut être le côté dompteur de dragon ? 😛 ).

Un nouveau professeur de défense contre les forces du mal fait son apparition, Alastair Maugrey Fol Œil.
VIGILANCE CONSTANTE !
Très charismatique, il est vraiment intriguant et les informations qu’il apporte de par son passé d’Auror en font un personnage passionnant.

Mais il est loin d’être le seul petit nouveau et entre Rita Skeeter, Viktor Krum, Fleur Delacour et plein d’autres petits nouveaux, l’univers s’étoffe à une vitesse folle.

Malgré sa taille impressionnante, ce tome est très agréable à suivre. Les différentes épreuves ponctuent l’année scolaire et apportent un petit côté « chasse au trésor » qui rend l’aventure mouvementée et très fluide.

Un tome prenant qui voit l’émergence du monde de la magie et rend plus réelle une menace qui n’était jusque là que très abstraite.

Harry Potter et la Coupe de Feu
J. K. Rowling
Gallimard

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s