Saint Germain – Tome 2 : Le Marquis de l’Ombre

10407586_337062033112913_7089274486713725196_n

Dans des sphères spatiales éthérées, les guerres et intrigues politiques sont jouées comme des parties de jeu de société pour occuper des enfants capricieux…Pour faire gagner la France contre ses adversaires l’Angleterre et la Prusse, un pion hors catégories : Saint-Germain !
Après avoir œuvré sous le masque du Babillard pour le mystérieux alchimiste Goupil dans le tome 1, on retrouve cette fois Maximilien de Saint-Germain missionné par Louis XV en personne pour sauver le maréchal de Saxe. Celui-ci souffre d’un mal inconnu qui l’empêche de jouer son rôle sur l’échiquier militaire, pourtant indispensable au royaume de France.
Une fois qu’il a identifié l’origine de l’empoisonnement, Saint-Germain devra à nouveau jouer les monte-en-l’air pour dérober les ingrédients du remède. Il lui faudra également vite comprendre qui se cache derrière les innombrables obstacles qui se dressent sur sa route…Heureusement que pour s’en tirer, il a, en plus de sa flamboyance et de sa verve naturelles, l’aide précieuse de sa maîtresse la Sans-Souci et du jeune Joseph…

Barre-de-séparation

Ma lecture du premier tome datant un peu, il ma fallu quelque temps pour remettre en place les personnages et leur situation.
Une fois bien re-située, j’ai trouvé l’ensemble vif et enjoué, très plaisant à lire bien que Saint Germain et sa goujaterie commencent à sérieusement m’énerver.

Saint Germain réussit à empêcher la mort du Maréchal de Saxe mais il apparaît désormais clair qu’un traître se trouve parmi l’entourage du roi.
Pour pouvoir soigner le Maréchal, Saint Germain décide de quitter le pays à la recherche des ingrédients pour la potion et se rend à Venise, accompagné d’Olympe et de Joseph.

Au dessus des pays en guerre et des individus, flotte toujours la troupe de Sélénites, continuant à miser la marche du monde et la destinée des Hommes comme dans un jeu de rôles géant.

Le scénario est très bon et surtout on en apprend plus sur le groupe de Sélénites qui s’éclatent à changer le cours du monde à coups de robot géant.

SDC14698

En revanche, rien de nouveau du côté du Goupil et sa traque de pierres précieuses et on perd en route Carbon-Blanc qui apportait beaucoup d’humour par sa tendance à se prendre pour lui toutes les balles perdues du coin.

Ce tome n’ayant pas connu pas de suite depuis plus de 4 ans, j’ai bien peur que toutes mes questions restent désormais sans réponse …

Saint Germain – Le Marquis de l’Ombre
Gloris & Bergeron
Editions Glénat

1425268612     ob_a755b0_bd-marjorie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s