Doctor Who 805 – Time Heist

Doctor Who

 16764_736942213026010_3146658368500423191_n

Le Docteur et Clara se retrouvent autour d’une table, accompagnés de Psi, un humain amélioré, et Saibra, une humaine mutante, avec chacun un ver dans la main et aucun souvenir du pourquoi ils sont là.

Un individu du nom de l’Architecte leur apprend qu’ils ont accepté une mission : cambrioler la banque de Karabraxos, la plus sure de toute la galaxie.

Doctor-Who-8x05

Bank is now open !

Un petit côté « Mission Impossible » ou « Ocean’s Eleven » pour cet excellent épisode qui n’est peut être pas si anodin que ça.
J’ai vraiment adoré tout ce thème autour de la mémoire et de l’oubli. Le personnage de Psi qui a oublié ses proches fait écho au Docteur qui a longtemps préféré ignorer la Dernière Guerre du Temps et ce qui en a découlé.

10313140_957211540959540_2086131309065103934_n    10603422_957211514292876_1605384788573810677_n

Un très bon point pour les personnages secondaires qui sont très bien travaillés et bien construits. Ils ont une vraie histoire, compréhensible, touchante et différente pour chacun d’entre eux.
Clara reprend elle une place plus conforme de compagnon. Pour une fois, elle ne sauve pas le monde et c’est très bien comme ça.

« Is that why you call yourself the Doctor, the professional detachment ? »

On continue à approfondir un peu plus Twelve et son côté sombre, son apparente insensibilité face à la mort est par moment même choquante.

10659070_959218854103606_6814305038569660651_o

En revanche, je n’ai pas vraiment apprécié le montage. C’est un parti pris mais il ne m’a personnellement pas trop plu.
Et je ne supporte plus de voir systématiquement les rencontres Danny/Clara en flashbacks.

« Stupid, stupid Doctor ! »

En effet, mon cher, si cet épisode est plutôt bien construit, le secret sur l’identité de l’Architecte n’était pas vraiment une surpise, je l’ai même deviné très rapidement et c’est devenu une certitude dès le premier « I hate him ! ».

Dans l’ensemble, un épisode très bien dosé et très équilibré, avec une dose de Wibbly Wobbly Timey Wimey très bien gérée et très lisible.
Bien moins drôle que Robot of Sherwood mais tout de même très agréable. Pas de fil rouge imposant comme dans les saisons précédentes, c’est également quelque chose que j’apprécie beaucoup.

10408181_535446449933132_6589596457893244764_n

Dans cette séquence, les références sont nombreuses à d’anciens épisodes de Doctor Who, de Sarah Jane Adventures et de Torchwood mais il y a surtout un joli petit clin d’œil avec l’apparition furtive d’Abslom Daak, qui est intervenu dans les comics de Seven.

1425268612

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s