Docteur Who – Les Daleks

CAM00027

Le Docteur, Susan, Ian et Barbara débarquent sur la planète Skaro. Le Docteur souhaitant aller visiter une petite ville visible dans le lointain, il entraîne ses compagnons dans une aventure qui va vite tous les dépasser puisqu’ils se retrouvent prisonniers des Daleks, des étranges créatures mutantes.

« La planète Skaro est à nous. Et à nous seuls. »

Barre-de-séparation

Cette novélisation du deuxième épisode de la série Doctor Who est écrite du point de vue de Ian, mon compagnon préféré de One. C’est très intéressant et très agréable puisqu’on accède du coup à ses pensées et qu’on évite quelques longueurs assez pénibles (que celui qui a réussi à apprécier la virée dans les grottes dans la série télé me jette la première pierre !).

Comme j’ai déjà pu l’écrire, j’aime particulièrement Ian et j’ai vraiment apprécié pouvoir découvrir son avis sur les manigances du Docteur et son ressenti face à ses fourberies. Il ne faut pas oublier que c’est à cause de son envie de visiter la ville qu’il va aller perdre le mercure du TARDIS au milieu de mutants hostiles.

Tout comme lors de mon visionnage de l’épisode, je n’apprécie pas vraiment l’interventionnisme de Ian et du Docteur dans la non-guerre entre les Thals et les Daleks. S’ils sont pacifistes et ne connaissent pas l’idée de conflit, je ne cautionne pas que des visiteurs de passage viennent mettre leur nez là dedans. Surtout que leur but est essentiellement de récupérer le mercure, les morts Thals, ils s’en préoccupent assez moyennement. Mais bon, cette idée était déjà présente dans la série et il était logique de la reprendre.

En revanche, toute la fin sur le début de romance entre Ian et Barbara m’a un peu tapé sur le système. C’est quelque chose d’inventé pour ce livre et si on peut sentir Ian jaloux dans l’épisode, c’est justement parce que Barbara et un des Thals se comptent fleurette d’un peu trop près à son goût.
Là, Barbara passe son temps à soupirer et à être lunatique, ça a fini par m’agacer même si c’est pour moi un des couples phares de la série.

J’ai tout de même beaucoup apprécié ce livre. J’accroche vraiment à ces novélisations que je trouve de très bonne qualité et qui réussissent à garder le meilleur des histoires qu’elles racontent tout en allégeant certains passages parfois un peu lourds dans la version télévisée.

Docteur Who – Les Daleks
David Whitaker
Garancière

1425268612

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s