Le Monstre d’Einstein – Tome 2

einstein 2

Désormais inéluctablement liés, Lerew et le docteur poursuivent leur périple à travers le vaste monde, en quête d’un remède qui pourrait prolonger l’existence du docteur sans qu’il n’ait à se repaître du sang de Lerew … Leurs pas les mènent sur une île où ils trouvent un ancien journal intime qui pourrait les mettre sur les traces d’une sorcière, mais ils sont accueillis par un monstre qui semble être le gardien des lieux.

Barre-de-séparation

Toujours avec ce style graphique si particulier, à la limite du surchargé, ce deuxième tome continue à suivre les aventures d’Einstein et Fran, qui sont partis sur les mers afin de de trouver un moyen de faire en sorte qu’ils puissent vivre leur vie plus indépendamment, sans que l’un ne soit obligé de donner son sang à l’autre pour survivre.

Le passage sur les mers m’a beaucoup amusée. Einstein a beau être le plus âgé des deux, il a souvent des comportement plutôt puérils, et le voyage monotone l’agace vite, malgré les tentatives de Fran pour le distraire. C’est d’ailleurs l’occasion de visiter l’intégralité du navire, que je trouve absolument magnifique.
Heureusement, une île pointe son nez à l’horizon, et voilà les garçons et leur ménagerie qui débarquent sur la terre ferme, où ils sont vite poursuivis par un monstre étrange, qui semble défendre son territoire.

On est dans un scénario qui vire de plus en plus dans le conte. C’était déjà sous-entendu dans le premier tome, mais avec ce deuxième qui nous raconte l’histoire assez tragique de Macau et de la sorcière qui l’a sauvé, c’est encore plus flagrant.
Au milieu, Einstein et Fran sont presque des figurants, se trouvant là pour recueillir les souvenirs de ceux qui ont vécu une belle histoire sur cette île, avant de tout y perdre.
C’est une leçon de vie qu’ils auront apprise sur cette île, la même que celle qui est transmise aux lecteurs.

La suite, c’est une virée dans le nord, et c’est une occasion en or d’en apprendre plus sur le passé du Doc, lui dont on ne savait pas grand chose jusque là.
On est toujours dans quelque chose qui vire au sombre, mais rencontrer cette famille de Sorcières est un grand plaisir qui me donne beaucoup d’attentes.

Le monstre d’Einstein – Tome 2
Ryu Miyanaga
Casterman

Publicité

3 réflexions sur “Le Monstre d’Einstein – Tome 2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s