Buffy – Tome 3 : La tueuse perdue

buffy 3

Pour sa première année à l’université, Buffy a pris de grandes résolutions. Désormais, elle entend concilier sa vie de jeune femme normale et ses devoirs de Tueuse. Mais ce n’est pas si simple, d’autant plus que ses rapports avec Willow – qui s’adapte bien mieux qu’elle à leur nouvelle vie – sont de plus en plus tendus. Et l’arrivée en ville d’une horde de vampires très organisés n’arrange rien. Dans ce contexte déjà dramatique, une étrange entité fait une sinistre prophétie : Buffy est sur le point de commettre une erreur qui aura des conséquences tragiques pour l’avenir de Sunnydale … et le sien !

Barre-de-séparation

Il y a fort fort longtemps j’avais chroniqué sur ce blog Sale Affaire, une aventure de Buffy se situant pendant la saison 2 de la série. Avec ce nouveau tome, on se trouve cette fois en début de saison 4 puisque Buffy et Willow partagent leur chambre d’université, qu’Anya est déjà là, qu’Oz est toujours là mais que Dawn n’est pas encore arrivée.

Buffy cherche à concilier les deux aspects de sa vie, celle de Tueuse et celle d’étudiante, et veut les séparer nettement en faisant en sorte que ses amis ne soient plus impliqués dans des combats. Mais les choses se compliquent lorsqu’une nouvelle sorte de vampires, bien plus puissants, arrivent en ville, que le démon Camazotz débarque et que le fantôme de Lucy Hanover, ancienne Tueuse, vient lui dire qu’un esprit très puissant a un message à lui faire passer.
Très vite, tout tourne à la catastrophe parce que le conscience de Buffy est possédée et que la jeune fille se réveille prisonnière cinq ans plus tard, dans une Californie qui a viré au cauchemar.

Ce procédé peut sembler un peu facile mais il ne faut pas oublier que ce roman doit être cohérent avec la série télévisée. La fait de projeter l’action dans le futur permet au scénario d’oser des choses et d’être d’autant plus inventif qu’à l’arrivée pas grand chose n’aura de conséquences.
On peut donc se régaler avec des évènements bien sympathiques avec Giles devenu un vampire et qui dirige avec intelligence les Kakchiquels tout en ayant emprisonné Buffy puisque de cette façon, la lignée des Tueuses est stoppée.
Mais on y trouve aussi Willow à la tête d’une coalition avec les militaires et qui est devenue une puissante sorcière, Oz qui peut se transformer à volonté, un prêtre guerrier, une nouvelle jeune fille qui a remplacé Faith et Spike qui évolue toujours en électron libre.
On a donc tous nos personnages préférés, à quelques exceptions prêts, qui ont évolué mais qu’on reconnait tout de même, et on est dans une aventure épique pleine de rebondissements que j’ai pris grand plaisir à suivre.
On reconnait aussi très bien les caractères de chacun puisque je me souviens avoir été un peu blasée des dynamiques de groupe qui changeaient en début de saison 4 à l’époque où je regardais la série et on retrouve ici le même problème, Buffy ayant tendance à vouloir surprotéger ses amis qui sont pourtant tout à fait capables de se défendre. Et ils vont lui prouver.

Le scénario est un peu prévisible, mais l’écriture est agréable et, dans l’ensemble, j’ai passé quelques bonnes agréables heures de lecture sur ce livre, qui a d’abord été publié en quatre grosses parties avant d’être réuni en un tome unique, et qui se lit très bien sans rien de connaitre de plus que la série.

Buffy – Tome 3 : La tueuse perdue
Christopher Golden
Milady

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s