Éclat(s) d’âme – Tome 4

couv28997179

Tasuku, au fil des mois, et grâce au contact des autres membres du club de discussions, a fini par s’accepter. Il a même fini par se décider, quant au devenir du vieux bâtiment à rénover dont il a la charge : ils le transformeront en salle de mariage !
Mais tandis que les travaux avancent, différentes tempêtes commencent à souffler.
Il est alors temps, pour chacun, d’affronter sa réalité.

Barre-de-séparation

C’est fou de se dire qu’avec ce quatrième tome, cette excellente série arrive déjà à son terme.
Pourtant, on commence déjà à connaitre à peu près tous les visiteurs réguliers du Salon de Discussion et ce dernier tome se charge de nous raconter l’histoire de ceux qu’on connaissait encore mal, notamment monsieur Tchaïko, le petit vieux bienveillant qui passait jusque là beaucoup de temps à observer dans son coin.

Son histoire est à la fois simple et touchante et j’ai aimé en apprendre plus sur lui et sa relation avec son compagnon, mais, surtout, elle nous introduit à celle qui aura été le plus grand mystère de ces ouvrages, l’Hôte.

C’est un personnage qui sera resté secret le plus longtemps possible, et c’était très bien comme ça, mais les bribes d’informations obtenues m’ont donné encore plus envie de l’aimer.
Pourtant, comme il avait pu le faire avec Misora, je trouve que Tasuki ne l’a pas compris et veut à tout prix le faire rentrer dans son propre schéma de pensée.
Parce que pour lui il est impossible de vivre seul ou sans aimer, il ne conçoit pas que d’autres peuvent le faire et c’est sans doute là le plus grand message de ce manga.

Plus qu’une histoire traitant de l’homosexualité ou des différentes facettes LGBTI+, c’est une histoire sur la communication et l’acceptation de soi et des autres, mais aussi l’acceptation que certains ne veulent pas rentrer dans des catégories et que c’est très bien ainsi.

J’espère que c’est le message qui sera retenu et, du coup, j’ai apprécié que rien ne soit vraiment conclu entre Tasuki et Tsubaki.
Ce n’était tout simplement pas le scénario que voulait raconter ce manga, mais l’évolution du personnage de Tasuki et de tous les habitués du Salon de Discussion aura été magnifique.
J’ai refermé ce dernier tome avec un sourire aux lèvres et la satisfaction d’avoir rencontré de jolis personnages, loin d’être parfaits mais ayant appris sur eux-mêmes, sur ceux qui les entourent et sur cette nécessité de ne pas vouloir à tout prix enfermer les gens dans des cases sauf s’il s’agit de ce qu’ils souhaitent.

Éclat(s) d’âme – Tome 4
Yuhki Kamatani
Akata

2 réflexions sur “Éclat(s) d’âme – Tome 4

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s