Jefferson Blythe

couv33390522

Après une rupture particulièrement désastreuse, Jeff Blythe se sert de ses économies pour faire le tour de l’Europe, à l’ancienne. Armé d’un guide touristique illustré et satirique édité en 1960 ayant appartenu à son grand-père, lui qui partait en quête d’aventure se retrouve dans des situations auxquelles il ne s’attendait absolument pas…
À Londres, esquiver les questions de criminels au sujet d’un mystérieux paquet qu’il n’a absolument jamais vu, s’avère assez simple. Semer une bande de malfrats armés qui le prennent pour quelqu’un d’autre l’est beaucoup moins.
Et quand son vieil ami George lui offre son aide, les choses ne font qu’empirer.

Merci à MxM Bookmark et NetGalley pour ce partenariat.

Barre-de-séparation

Si je suis loin d’avoir chroniqué toutes mes lectures de cet auteure sur le blog, je pense en revanche avoir lu tous ses livres traduits en français.
Autant dire que je n’allais pas passer à côté de celui-là, qui reprend un peu le schéma habituel du jeune homme sans histoire qui se retrouve embarqué dans quelque chose qui le dépasse bien vite.

Ici, il s’agit de Jefferson Blythe, un Américain débarqué en Europe pour passer des vacances en suivant le guide de voyage laissé par son grand-père.
L’idée est super fun et le décalage entre ce que Jeff attend et la réalité de pays ayant évolué depuis près de 50 ans participe à la bonne humeur.
Il faut ajouter à ça que, suite à un quiproquo, Jefferson se retrouve pris en chasse par des truands à la recherche d’un œuf dont il n’a jamais entendu parler.

Tout ça marche très bien, mais je suis restée sceptique à l’arrivée de la romance.
George est carrément antipathique et, s’il n’a sans doute pas tord sur le fond, je n’ai pas compris son comportement, ses changements incessants d’avis m’ayant complètement sortie d’un personnage que j’étais pourtant prête à aimer.

L’enquête est elle réussie, bien menée et franchement pas si facile que ça à démêler pour un livre qui lorgne vers la romance.
J’ai par contre été un peu agacée par les multiples allers et retours des deux personnages principaux qui doivent sans doute passer la majorité de leur temps dans des trains, et je n’ai pas trouvé d’intérêt à la présence des touristes américains (ni à la plupart des gens rencontrés par Jefferson lors de son périple d’ailleurs), à tel point que j’attendais un dernier retournement de situation avec eux qui n’est jamais venu.

On est donc dans un livre très typique de Josh Lanyon, avec un certain style assez caractéristique. Mais, pour une fois, j’y ai préféré l’enquête aux personnages, ce qui est assez rare.

Jefferson Blythe
Josh Lanyon
MxM Bookmark

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s