Bungô Stray Dogs – Tome 3

CVT_Bungo-stray-dogs-tome-3_6113

Atsushi Nakajima parvient à arracher Kyôka Izumi aux griffes de la Mafia, mais se retrouve obligé de la livrer à la police, avant d’être kidnappé à son tour.
C’est au même moment que Dazai, lui aussi capturé par la Mafia, retrouve Chûya Nakahara, un ancien équipier de l’époque où il faisait encore partie de la société de l’ombre !

Osamu Dazai contre Chûya Nakahara, Ryûnosuke Akutagawa contre Atsushi Nakajima…
Comment vont se terminer les deux confrontations simultanées entre la Mafia et l’Agence des Détectives armés ?!

Barre-de-séparation

Après deux tomes visant à introduire les personnages et la situation, celui-ci est plus tourné vers l’action et la baston.
Deux duos, deux duels, l’Agence et la Mafia s’affrontent et ça cogne.

D’un côté, on trouve Dazai qui fait face à Chûya, qu’il connait de l’époque où il était son partenaire dans la Mafia.
Du coup, il sait parfaitement où appuyer pour faire mal et pour obtenir les informations qu’il souhaite, sans même avoir besoin de forcer.

En plus d’être pas mal drôle, cet affrontement permet de mettre de côté un des seuls points faibles de cette série, qui est que je trouve que Dazai et Akutagawa se ressemblent énormément, au point qu’il m’est parfois compliqué de les différencier.

De l’autre côté, alors qu’il est en train de régler le cas d’Izumi, Atsushi se retrouve face à Akutagawa, qui a envie de prouver qu’il n’est pas faible. Il semblerait qu’il existe un vrai passif entre lui et Dazai quand ils étaient tous les deux dans la Mafia et Akutagawa en a tiré un vrai complexe d’infériorité.
Je trouve pourtant que son Rashômon a la classe, il s’agit d’un des plus beaux pouvoirs même si Atsushi comprend de mieux en mieux comment le contrer.

C’est l’occasion de voir le Directeur et le fonctionnement de l’Agence quand un de ses membres est en danger et je suis assez contente d’avoir vu Rampo se faire un peu remballer. Même s’il est brillant, il a tendance à m’agacer alors que je pardonne à peu près tout à Kunikida.

Si ce tome est donc plus centré sur les affrontements que les précédents, il n’en oublie pas pour autant le dynamique du groupe et les liens qui se sont construits précédemment.
Il permet également d’élargir encore l’horizon en introduisant dans son final de nouveaux protagonistes qui s’annoncent redoutables.

Bungô stray dogs – Tome 3
Kafka Asagiri et Harukawa 35
Ototo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s