Love Stories – Tome 1

couv34852882

Quand Yuiji Hasegawa apprend accidentellement que son camarade de classe, Yamato Yoshinaga, est gay, il comprend rapidement que le regard de ce dernier est tourné vers un amour impossible. Faisant partie du même groupe de travail, les deux garçons apprennent à se connaître et à s’apprécier. De son côté, Yoshinaga est terriblement sérieux dans sa réflexion sur ses sentiments et sa manière de se comporter, le bonheur semble bien loin, néanmoins, Hasegawa fait ce qu’il peut pour le soutenir.

Merci à Livraddict et Taifu Comics pour ce partenariat.

Barre-de-séparation

Love Stories est un manga un peu étrange, un premier tome à la fin duquel on se demande ce que l’auteur veut nous raconter, mais par lequel je me suis agréablement laissé porter.

Yuiji découvre que Yoshinaga, un camarade de classe, est homosexuel et amoureux de Kyôsuke, son meilleur ami. Celui-ci semble hétérosexuel et aucun rapprochement entre les deux garçons ne semblent se profiler à l’horizon, d’autant plus qu’ils ne fréquentent pas les mêmes clubs de sport.
Pourtant, les trois garçons font finir par se rapprocher lorsqu’ils ne vont se mettre à réviser leurs cours en compagnie de Natsumi et des liens vont se tisser entre eux.

Sans rebondissement exceptionnel, le scénario se contente de suivre les pensées de Yuiji, ses questionnements par rapport à l’amitié, la sexualité, l’amour, les rapports qu’il peut avoir avec les personnes selon qu’il connaît ou non leurs pensées.
Ça peut parfois sembler un peu redondant, sans beaucoup d’avancées, mais c’est finalement assez réaliste. Dans la vie non plus on n’évolue pas du jour au lendemain et j’aime que Yuiji soit tout de même capable de réfléchir sur des réactions qu’il trouvait jusque là logiques.

Ce petit groupe d’amis qui se construit, entre le groupe d’études, les cours et le sport, m’a aussi beaucoup plu. Il ancre la série dans une réalité, avec un quotidien tangible et des personnages réalistes et variés qui sont loin d’être parfaits, y compris Yuiji qui ne se montre pas comme étant le petit-ami idéal à l’heure actuelle.

L’ambiance douce et délicate du récit est soulignée par le dessin qui met toujours ses personnages au centre du récit.
On peut sans doute reprocher à ce tome d’être un peu trop contemplatif ou aux personnages de trop tourner en rond, pour ma part j’ai apprécié que chacun prenne un moment pour réfléchir à ce qu’il souhaite faire.
Il me semble que l’auteur a décidé de prendre son temps, même si son récit ne devrait pas trop s’éterniser, et j’ai envie de continuer à faire un bout de route avec elle.

Love Stories
Tagura Tohru
Taifu Comics

Publicités

Une réflexion sur “Love Stories – Tome 1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s