Hap and Leonard – Saison 1

Hap_and_Leonard

Dans le Texas de la fin des années 80, Hap et Leonard, deux potes fauchés, acceptent une combine pour trouver un butin qui les rendra riches. Le plan ne va pas se dérouler comme prévu et les deux hommes devront faire face à des personnages plus excentriques les uns que les autres.

hap a

Je vous avais rapidement parlé de cette série à l’époque de la diffusion du pilote, que j’avais beaucoup aimé, mais les choses ont fait que j’ai laissé les épisodes s’accumuler avant de trouver un peu de temps pour y revenir.

Au delà d’une histoire prenante, à base de plongées au milieu des alligators et de tentatives de refaire le monde dans une cabane, le gros point fort de cette série, ce sont ses deux personnages principaux.

Hap et Leonard ne fonctionnent bien qu’ensemble. Même s’ils n’ont pas grand chose en commun, il suffit que l’un des deux tente de faire quelque chose seul pour que ça vire à la catastrophe. Leur histoire commune est peu à peu dévoilée au fur et à mesure des épisodes et on comprend mieux pourquoi ils sont devenus inséparables.

hap (1)

James Purefoy et Michael Kenneth Williams les interprètent à merveille ces deux hommes un brin déprimés, qui rêvent d’une vie meilleure.
A leurs côtés, les seconds rôles sont tout à la fois complètement déjantés, hors de propos, loufoques au possible et cinglés.
Ils ont aussi la chance d’être joués par des acteurs excellents, que ce soit Christina Hendricks, Jimmi Simpson ou Enrique Murciano.

C’est drôle, c’est rythmé, ça donne l’impression de partir dans tous les sens mais ce n’est jamais le cas.
C’est aussi cynique et désabusé mais Hap et Leonard n’abandonnent jamais, jusqu’au moment où tout dérape complètement.

J’ai absolument tout adoré, que ce soit les personnages cinglés, les paysages splendides, l’humour du duo principal et cette intrigue qui navigue entre un passé toujours présent un présent qui vit un peu trop dans le passé.

Le scénario est bouclé avec ces six épisodes mais je ne serai pas contre un petit renouvellement, d’autant plus que la série n’a pour l’instant adapté que le premier tome de la série de livres dont elle est issue.

Publicités

9 réflexions sur “Hap and Leonard – Saison 1

  1. et bin je viens de la terminer…et vraiment ce duo est genial….et je suis tout a fait d’accord avec toi…tout est joue juste..des tetes a clap comme il faut…des psychopathes dans le juste ton….on se laisse embarquer facilement dans cette serie…en tout cas la fin promet une suite..hummm…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s