Les Chroniques de Ren – Tome 1 : Prisonnier

ren

Entre l’athlétisme, ses amis et ses parents, Ren avait une vie parfaite et il ne l’aurait changée pour rien au monde. Pourtant, le destin va se jouer de lui et ébranler ses certitudes.
Arraché aux siens et vendu au mystérieux Maître des Jeux du Royaume d’Infeijin, Ren va découvrir un nouvel univers où le soleil n’existe pas, où les vampires règnent en maîtres, où les Lunes sont vénérées comme des dieux… et où être humain n’a rien d’une partie de plaisir.
Loin de se soumettre à sa nouvelle condition, Ren va se battre pour conserver sa dignité et regagner sa liberté. Mais pour cela, il devra se confronter à un obstacle d’envergure : le prince héritier du Trône de Ferin.

À la croisée des chemins, Ren devra pourtant faire un choix qui scellera à jamais le destin de ce monde.

Barre-de-séparation

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre avec ce livre et je pensais lire une petite romance M/M avec des vampires au milieu.
Du très classique en somme.

A l’arrivée, si j’ai bien eu ma romance et si j’ai bien eu mes vampires, j’ai eu aussi bien d’autres choses puisque Faith Kean a su créer un vrai monde, avec ses coutumes, ses dieux et une mythologie propre qui vient directement interférer sur l’histoire elle même.

J’ai apprécié Ren, catapulté dans cet étrange monde qui le dépasse complètement mais dans lequel il tente au mieux de s’adapter. Bien entendu, il souffre d’un syndrome de Stockholm sinon on pourrait dire adieu à notre romance mais il est drôle, il est sarcastique et il fait du mieux possible pour ne pas se laisser marcher sur les pieds.

J’ai aussi adoré pas mal des personnages secondaires, qui ont une personnalité et qui ne sont pas simplement là pour faire du nombre, notamment Mirënwe, qui est adorable, Jewen, malgré son introduction plus que douteuse, et même Eien, l’amant royal qui ouvre l’histoire vers d’autres cultures et d’autres races.

J’ai eu un peu plus de mal avec le prince Ryhad, bien trop lunatique et qui change d’avis bien plus souvent que de chemise. Mais on peut sentir au fond de lui une incertitude et un réel attachement à Ren et c’est sans doute ce qui sauve leur relation à mes yeux.

Je me suis régalée avec ce premier tome et je suis passée par à peu près toutes les émotions au fur et à mesure de ma lecture.
J’attends maintenant assez impatiemment la sortie du tome 2, qui nous promet une séparation géographique du couple, pour voir comment Ren pour s’en sortir tout seul dans ce nouveau monde.

Les Chroniques de Ren – Tome 1 : Prisonnier
Faith Kean
MxM Bookmark

Publicités

2 réflexions sur “Les Chroniques de Ren – Tome 1 : Prisonnier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s