Being Human – Saison 1

Being_Human_title

George, Mitchell et Annie sont colocataires. Mais ils sont aussi respectivement un loup garou, un vampire et un fantôme.

Difficile de concilier cet état surnaturel avec leur volonté de mener une vie la plus normale possible.

Ça faisait un petit moment que j’avais envie de regarder cette série parce que j’adore les acteurs qui jouent dedans.
Aidan Turner est devenu très connu après avoir interprété Kíli dans la trilogie du Hobbit, Russell Tovey est intervenu dans un nombre de séries impressionnant et j’ai découvert Lenora Crichlow cet automne dans A to Z.

Being Human

Mais au delà du trio principal, les personnages secondaires sont tous super réussis, que ce soit la très ambivalente Lauren ou même Gilbert qui est à mourir de rire.
Je ne vous fait pas la liste de tous les acteurs qu’on a déjà vus un peu partout, ça risquerait de me faire tout mon billet 😀 .

Pour_le_meilleur_et_pour_la_mort

Ce qui m’a particulièrement plu, c’est que tous les acteurs font très « vrais ». Aidan Turner est certes plutôt beau gosse mais le port systématique des mitaines casse un peu son sex appeal et les autres ne sont pas forcément toujours à leur avantage. Je pense notamment à Sinead Keenan qui est loin d’être un canon de beauté et qui est au contraire très réaliste en infirmière débordée.

29547_d02079a3-adf6-4870-8d9c-e2186ab04796-sinead-keenan

Les effets spéciaux sont particulièrement kitschs, ce qui est adorable, du coup la série n’en abuse jamais.

L’histoire s’installe tranquillement et les premiers épisodes sont essentiellement là pour poser le contexte et développer George, Mitchell et Annie et leur envie de normalité.

Dès le départ, un fil rouge se dessine avec la montée en puissance des vampires mais il est très léger et n’est finalement là que pour s’opposer à la volonté d’intégration du trio principal.
Toute la saison se base d’ailleurs sur ce postulat, ils vont devoir accepter ce qu’ils sont pour pouvoir enfin avancer dans leur vie (ou dans leur mort).

C’est sympathique et attachant, existentiel et finalement très britannique.

Challenge culture geek 

10 réflexions sur “Being Human – Saison 1

  1. Je m’étais faite la même réflexion sur le choix des acteurs surtout après le lancement de la version américaine. Le fait qu’ils ne soient pas tous super beaux et en permanence à leur avantage rend l’ensemble plus humain et sympathique à regarder. Je ne crois pas avoir vu la saison 2 par contre car l’évolution de l’intrigue côté vampire ne me plaisait pas du tout (je ne sais plus à quel moment c’est arrivé et donc où je me suis arrêté en nombre d’épisodes)

    Aimé par 1 personne

  2. je n’ai vu que la première saison, mais javais beaucoup aimé. Un côté très british, avec l’humour et tout. il faudra que je regarde la suite… mais l’adaptation US ne m’attire pas. j’adorais George le loup-garou!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s