Les Annales du Disque-Monde – Tome 2 : Le Huitième Sortilège

Le-huitieme-sortilege

Alors qu’on avait quitté Rincevent, le Bagage et Deuxfleurs en plein espace, les voilà sauvés par les sept sortilèges fondamentaux restés dans l’In-Octavo qui ont distordu le temps pour leur venir en aide. Il faut dire qu’une grave menace pèse sur le Disque-Monde et que les huit sortilèges doivent impérativement être prononcés au même moment pour éviter la catastrophe. Rincevent qui en a toujours un coincé dans son esprit est devenu indispensable au bon déroulé de la cérémonie.

Voilà donc Rincevent parti dans de nouvelles péripéties avec toute une foule d’aventuriers lancés à sa poursuite.

Barre-de-séparation

Je continue mon aventure dans le Disque Monde en me lançant très logiquement dans le tome 2 qui s’inscrit en suite directe des évènements racontés dans La Huitième Couleur.

Le trio formé par Rincevent, Deuxfleurs et le Bagage tentent d’échapper à tous les mages de la création, qui se sont lancés à leur poursuite, et veulent rejoindre à tout prix Ankh-Morpork. Leur voyage est bien entendu jalonné de différentes péripéties et ils croisent des arbres qui parlent, une maison en pain d’épice, une ribambelle de mages, des trolls, et le héros le plus célèbre du Disque-Monde, Cohen le Barbare. Sans oublier bien sur la Mort en personne et sa fille adoptive.

Cette histoire est complètement loufoque et il est parfois compliqué de savoir où Pratchett veut réellement en venir (et le fait que le livre ne comporte pas de chapitres n’aide vraiment pas à s’y retrouver). Parce que si on y réfléchit bien, Rincevent veut rentrer à Ankh-Morpork et les mages qui le poursuivent veulent le ramener à … Ankh-Morpork.

Mais c’est toujours aussi frais et inventif, avec des petits clins d’œil très sympathiques.
Les personnages sont toujours aussi agréables, j’ai même trouvé Deuxfleurs plus facile à vivre que dans le premier tome. Il faut dire que toutes ces aventures commencent à lui peser et qu’il a un peu envie de rentrer chez lui. Le duo qu’il forme avec Rincevent se trouve du coup moins bancal, d’autant plus que le mage raté devient un peu moins peureux et qu’il décide de se prendre en main.

La fin du roman est très émouvante et j’ai hâte de revenir de nouveau faire un petit tour sur le Disque-Monde.

Les Annales du Disque-Monde – Tome 2 : Le Huitième Sortilège
Terry Pratchett
Pocket

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s