Binti – Tome 2

binti

De retour sur Terre après son année passée à la formidable université d’Oomza, Binti a appris être la descendante des Enyi Zinariya, un peuple extraterrestre. Elle est désormais capable de communiquer sans technologie tierce à travers de grandes distances. Mais la découverte de ce nouveau don, qu’elle maîtrise encore difficilement, s’accompagne d’une douloureuse nouvelle : pendant sa retraite dans le désert, les Khoush ont attaqué son village et sa famille a péri dans l’incendie de leur demeure.

Barre-de-séparation

Malgré une appréciation assez mitigée sur le premier tome de cette saga, j’étais assez curieuse de voir ce qu’une suite, qui doit montrer comment Binti gère les conséquences de son retour, pouvait donner.
Binti, qui cumule déjà beaucoup de fonctions et de titres, gagne un niveau supplémentaire puisqu’en plus d’être maitresse harmonisatrice, Himba et humain-méduse, elle apprend aussi qu’elle est en partie extraterrestre, descendante des Enyi Zinariya. Mais pendant qu’elle était dans le désert, son peuple a subi les attaques des Koushs qui sont à la recherche de son pote méduse.

D’un point de vue culturel, c’est toujours autant intéressant, avec cette héroïne qui continue à devoir vivre avec plusieurs cultures à la fois et gérer des traditions qui rentrent parfois en conflit. 
Mais je suis restée trop distante avec Binti en elle-même, au point où je crois que j’étais plus intéressée par son nouvel ami Mwinyi qui est un peu chou et qui apporte un regard extérieur plus que bienvenu.

Qu’as-tu apporté depuis que tu es revenue sur Terre, Binti ?

J’ai aussi trouvé l’histoire très confuse. On ne comprend pas toujours ce qu’il se passe, le début est une succession de phases où Binti fait des arborescences mathématiques sans arrêt parce qu’elle a peur et c’est très long.
L’histoire existe un peu malgré elle plutôt que grâce à elle et tout ce qui arrive d’un peu choquant et qui lui permet d’avancer finit par se résoudre très facilement.
La conclusion d’une des intrigues tombe d’ailleurs tellement à plat que Binti elle même le dit. Bref, j’ai trouvé ça un peu bof, avec exactement les mêmes défauts et les mêmes qualités qu’au premier tome. Du coup je suppose que si vous avez aimé le premier, vous aimerez celui-là, et que sinon, ce n’est pas la peine d’insister.

Binti – Tome 2 
Nnedi Okorafor
ActuSF

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s