La Danse du Soleil et de la Lune – Tome 1

danse 1

Pour un samouraï, l’honneur est plus important que tout. Konosuke aspire à vivre selon les valeurs de sa caste, mais un secret honteux l’en empêche : le métal se tord à proximité de sa peau ! Impossible pour lui d’utiliser la moindre lame, hormis celle de son sabre en bois…

Avec un tel handicap, Konosuke ne peut prétendre à un travail digne de son rang. Pire, il est vu comme un lâche qui a peur de se battre dans les règles ! Seul et désargenté, il n’a plus qu’un désir : mourir honorablement par le sabre. Il provoque des pairs au combat, mais son pouvoir écarte leurs armes… Roué de coups et jeté dans une rivière, il glisse lentement vers la mort, quand il sent une étrange présence féminine…

Il se réveille chez lui, hagard et déboussolé. C’est alors qu’un vieil homme difforme frappe à sa porte et lui annonce qu’il est demandé en mariage par une jeune femme à la beauté ensorcelante ! Qui est-elle et pourquoi l’a-t-elle choisi, lui, le samouraï raté ?

Merci à Babelio et Ki-oon pour ce partenariat.

Barre-de-séparation

Ce n’est pas parce que j’ai beaucoup trop de sagas en cours que je ne peux pas en débuter encore une autre et celle-ci, avec son titre, sa belle couverture et son résumé à base de samouraï, de malédiction et d’épouse mystérieuse, ne pouvait que m’attirer.

Ce premier tome met du temps à démarrer et est très introductif. C’est plutôt une bonne chose à mon sens puisqu’on apprend ainsi à bien connaitre Konosuke, notre héros maudit, expert en maniement du sabre même si le sien se trouve être en bambou puisqu’il repousse le métal. Ne voulant pas mourir de faim puisqu’il ne trouve pas de travail, même la mort se refuse à lui puisque la lame de ses adversaires ne peut pas l’atteindre.
C’est alors que Tsuki débarque chez lui et se propose de devenir sa femme. Le ton du récit change alors complètement et j’ai pris grand plaisir à voir se développer une romance entre cet homme qui a toujours vécu dans la solitude et cette femme qui apporte de la bonne humeur sur son passage.

Cependant, malgré mon plaisir de lecture, de me demandais bien vers quoi l’histoire allait tendre. J’ai énormément aimé le retournement de situation avec l’introduction du personnage de Dosuke. Ca nous rabat encore une fois les forces en présence et ça nous ouvre les portes d’un drame qui dépasse bien plus que la seule malédiction de Konosuke.
Sans en avoir l’air, ce tome a servi à nous faire aimer les personnages, à développer leur relation et leur attachement pour que, quand le grand drame arrive, chacun d’eux ait envie de sauver l’autre et que nous aussi, en tant que lecteur, on soit suffisamment accroché pour avoir envie de les suivre au bout du monde. Ce qui est brillant.

La danse du soleil et de la lune – Tome 1
Daruma Matsuura
Ki-oon

4 réflexions sur “La Danse du Soleil et de la Lune – Tome 1

  1. J’ai aussi trouvé la narration de l’autrice brillante, avec cette lente plongée dans le fantastique et l’émotion. En plus, certaines planches sont superbes 😍
    Contente de voir que l’immersion a fonctionné avec toi aussi ^^

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s