Effluvium

couv20990144

D’un Paris alternatif à un New York fantasmé, des flots légendaires aux mégapoles d’acier, Didier Graffet nous emmène eu coeur de panoramas uniques faits de rigueur architecturale et de bâtiments à vapeur.
Effluvium, c’est une Humanité conquérante qui cherche à repousser limites et frontières par les airs, les océans et le chemin de fer.
Effluvium, quand l’exploration trouve sa plus belle définition en peinture.

Barre-de-séparation

Didier Graffet n’est sans doute pas l’illustrateur le plus célèbre dans le milieu SFFF, mais il a tout de même sa petite notoriété parmi mes connaissances puisqu’il a été en charge du calendrier du Trône de Fer en 2017 et qu’il a aussi effectué une dizaine d’illustrations pour l’édition des 20 ans de A Game of Thrones.

Mais depuis quelques années, il s’est tourné vers un univers plus steampunk et cet ouvrage regroupe plusieurs de ses œuvres dans un énorme format permettant d’en admirer toutes les subtilités, et même les coups de pinceaux, puisque Graffet travaille sur toile, essentiellement à l’acrylique.

Pour toute personne sensible à l’univers steampunk, ce livre est absolument magnifique. Mais pour ne pas en faire un simple catalogue, les toiles ont été structurées selon différents thèmes (aviation, urbanisme, train, …) et Xavier Mauméjean a écrit des petits encarts pour chacune d’entre elles, afin de les lier et d’apporter quelques lignes poussant l’imagination dans une certaine direction.
Il a en plus eu l’idée d’une petite introduction qui permet de penser l’idée que le lecteur suit un parcours en compagnie de Darwin, faisant lui-même un tour du monde, et traverse l’Angleterre, la France, les États-Unis et la Russie.

247986235_823743031631152_5036592966355308601_n

Mais pour en revenir aux illustrations en elles-mêmes, je l’ai ai trouvées tout bonnement magnifiques, avec un coup de coeur pour les sphères armillaires du début d’ouvrage. Si elles ont une certaine unité en terme de thème, il y a beaucoup de variations de couleurs et on passe de grandes étendues de neige à des paysages urbains bien plus cuivrés.

Cet artbook est un petit bijou, dans un grand format splendide, qui ne peut que donner envie de se plonger encore plus dans l’œuvre des deux auteurs, et il est à recommander à tous les amoureux de steampunk et d’imaginaire.

Effluvium
Didier Graffet et Xavier Mauméjeau
Bragelonne

5 réflexions sur “Effluvium

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s