Tyack & Frayne – Tome 2 : Les Disparus de Falmouth

tyack 2

Noël, une ville côtière de Cornouailles, des lumières brillantes et une nouvelle romance sexy pour éloigner les tempêtes d’hiver…
Que demander de plus ? Mais la première saison festive de Gideon et Lee est scandaleusement interrompue quand Lee essaie de débarrasser la maison d’un client d’une présence malveillante. Le rituel se passe mal et Lee se retrouve étonnamment changé. En plus de gérer les transformations chez son amant, Gideon doit suivre une piste sinistre, qui relie une maison hantée aux disparitions de sans-domicile fixe de Falmouth.

L’amour peut-il résister à ce qui semble être un cas de possession ? Alors que la nuit la plus sombre de l’année tombe, Gideon se retrouve coincé dans une bataille pour restaurer l’âme de son amant.

Barre-de-séparation

Après un premier tome prometteur mais un peu rapide, je suis retournée rapidement prendre des nouvelles de nos deux personnages, Gideon et Lee, toujours dans ce format un peu étrange, à la limite entre la grande nouvelle et le petit roman (il existe un terme particulier pour ce format en anglais, mais je ne remets pas le mot dessus).
En tout cas, Gideon a désormais quelques jours de vacances et il en profite pour rendre visite à ses parents qui habitent la même ville portuaire que Lee, ça tombe drôlement bien, et celui-ci l’invite à assister à un de ses spectacles, puis à une tentative de désenvoutement d’une maison, filmée pour la télévision.

J’ai eu du mal à rentrer dans ce tome parce que les scènes s’enchainaient sans que je ne comprenne bien le lien entre elles. Et puis Lee se met à avoir subitement un comportement plus qu’étonnant et, là encore, je n’en saisissais pas bien les raisons ou pourquoi Gideon ne réagissait pas plus que cela. Bref, j’étais très perplexe et un peu perdue dans ce que je lisais.

C’est avec le retour à Dark, et surtout l’arrivée d’Ezekiel, le frère de Gideon, dans le récit que j’ai enfin accroché. C’est un personnage intriguant, très particulier et très caractérisé qui apparait d’abord comme un opposant avant qu’on ne se rende compte que, s’il rejette beaucoup de choses, il est aussi indispensable pour que Lee puisse se sortir de ce qui l’assaille.
A partir de là, l’histoire a été un régal parce que tous les éléments se réunissaient enfin et tous les petits fils lancés au cours de la première partie venaient se raccrocher pour former une trame unique.
On n’est pas dans une histoire bien joyeuse mais elle est en revanche très bien construite, en mêlant de bonnes doses de fantastique à une enquête policière moins soutenue que la précédente, et j’ai beaucoup aimé en apprendre plus sur la famille de Gideon. J’espère que ce sera le cas pour celle de Lee dans la suite parce que j’aimerais beaucoup comprendre ce qu’il a vécu avec son père dans son passé pour qu’il en soit encore autant perturbé des années plus tard.

Tyack & Frayne, tome 2 : Les Disparus de Falmouth
Harper Fox
MxM Bookmark

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s