Black Widow

black (1)

Natasha Romanoff, alias Black Widow, voit resurgir la part la plus sombre de son passé pour faire face à une redoutable conspiration liée à sa vie d’autrefois. Poursuivie par une force qui ne reculera devant rien pour l’abattre, Natasha doit renouer avec ses activités d’espionne et avec des liens qui furent brisés, bien avant qu’elle ne rejoigne les Avengers.

1287570.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Clap-board-and-Film-Reel-Vectors

Pour débuter sa quatrième phase, le MCU fait le choix assez original de revenir sur un personnage qui n’apparaitra sans doute pas dans les prochains films vu qu’elle vient de mourir.
Pour tout dire, j’ai trouvé le timing de sortie assez étrange. Un long métrage sur Black Widow était demandé depuis très longtemps parce qu’on n’avait eu droit qu’à des films masculins mais finalement Captain Marvel était passée avant. Maintenant que le personnage est décédé, j’avais du mal à vor l’intérêt de revenir sur un personnage pour lequel je n’avais dans le fond que peu d’intérêt à part pour lui faire nos adieux. Et si on se place de ce point de vue là, le positionnement chronologiquement n’est franchement pas bon puisque le film prend place entre Civil War et Infinity War. Ce n’est donc ni une origin story, ni une fin de cycle.

A la place, on a donc Natacha en fuite suite aux évènements de Civil War qui reçoit un colis contenant un étrange sérum dans sa cachette au Canada.

tumblr_eeb95003070055592ef6fac8e9eda8b0_c3b7b81e_540

Poursuivie par Taskmaster, elle se réfugie à Budapest où elle y retrouve sa sœur qui lui apprend que Dreykov, le fondateur de la Red Room dans laquelle les Black Widows sont formées, n’est pas mort contrairement à ce qu’elle pensait et qu’il continue à former des jeunes filles en leur imposant un conditionnement chimique.
Natasha et Yelena partent donc à la recherche de leurs parents pour mettre fin à tout ça.

1301610.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Du point de vue de Natasha, le film est malheureusement un peu raté à mon goût. On n’a jamais peur pour le personnage et elle a toujours été un peu trop froide à mon gout, sans beaucoup d’émotions.
En revanche, j’ai bien apprécié la partie famille. Yelena est excellente, Alexei, alias Red Soldier est un personnage qui apporte un bon contrepoids d’humour, tout en assurant la partie émotions et Melina est classe.

Pour le reste, on est dans un film d’action pur et dur, ça tire dans tous les sens, ça se bat quand ça ne tire pas et il n’y a que très peu de temps morts pour souffler un peu.
Installer la Red Room en altitude est visuellement très réussi mais j’ai trouvé certains effets spéciaux un peu ratés.

3324378.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Ce qui a sauvé le film pour moi, c’est que je n’en attendais absolument rien tant j’étais persuadée que ça allait être nul. On n’échappe à des scènes assez prévisibles et j’aurai aimé un peu plus d’espionnage et moins de prévisibilité mais dans l’ensemble j’ai passé un bon moment. C’est loin d’être indispensable mais ça me fait dire que le MCU version cinéma me manquait beaucoup trop, même si je suis curieuse de voir l’impact que tout cela va avoir maintenant sur les séries télés.

12 réflexions sur “Black Widow

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s