Doctor Who 1208 – The Haunting of Villa Diodati

Doctor_Who_13_Logo

Le Docteur et les compagnons arrivent à la Villa Diodati, sur le lac Léman, en 1816 – une nuit qui a inspiré le Frankenstein de Mary Shelley. Le plan est de simplement passer la soirée à s’imprégner de l’atmosphère en présence de grands auteurs, mais les fantômes sont bien trop réels.

126944-s12e08-the-haunting-of-villa

Je n’avais aucune idée de ce que pouvait bien être cette Villa Diodati du titre. Pourtant, dès l’arrivée du Docteur et ses compagnons au milieu de cette joyeuse troupe, je me suis traitée d’idiotes parce que la virée en Suisse de Lord Byron, Percy Shelley, Mary Shelley, Claire Clairmont et John Polidori, c’est un passage de leurs histoires respectives que je connais très bien et j’ai adoré cette virée en leur compagnie, au sein d’une maison qui semble avoir décidé de ne plus laisser ses occupants aller en son sein comme bon leur semble.

126945-s12e08-the-haunting-of-villa

Darkness had no need
Of aid from them—She was the Universe.

Darkness – Lord Byron

Pourtant, avec la troupe habituelle du TARDIS, il y a énormément de personnages à gérer en même temps, mais cela est fait impeccablement avec une histoire qui tire vers l’horreur et dont on met du temps avant de comprendre de quoi il retourne exactement.
Si l’absence de Shelley m’avait bien mis la puce à l’oreille, j’étais d’abord parti dans l’idée qu’on se trouvait dans un de ses rêves et le débarquement du cyberman au milieu du lac finit par faire oublier les fantômes vus précédemment et apporte une explication rationnelle aux autres phénomènes.

127393-s12e08-the-haunting-of-villa

Words matter. One death, one ripple, and history will change in a blink.

Et petit à petit, on vire d’un épisode de transition qui était déjà plus que solide en lui-même, à une introduction au final.
Thirteen finit finalement par ne pas écouter les recommandation de Jack et le message qu’il lui a transmis. Elle choisit de sauver Percy et de tenter maintenant par elle-même de réparer ce qui a été fait. Elle se détache de ses compagnons, elle met une barrière entre ses choix à elle et ce qu’ils peuvent penser être le mieux.
Elle choisit la vie quitte à devoir par la suite assumer la mort de plusieurs milliers d’autres dans un futur qui s’annonce apocalyptique.
Un épisode assez fabuleux, qui m’a vraiment embarquée dans son univers.

Save the poet, save the universe!

127395-s12e08-the-haunting-of-villa

3 réflexions sur “Doctor Who 1208 – The Haunting of Villa Diodati

  1. Pour ma part, je ne connais pas du tout ces événements et je ne me rappelais même plus que Byron était le père d’Ada Lovelace. Heureusement que Thirteen (ou un des compagnons – Yaz ? -, je ne sais plus) l’a mentionné. Bon c’était un super épisode, bien flippant et qui annonce un final assez grandiose. Quant à se détacher de ses compagnons ou faire cavalier seul lorsqu’il y a une crise majeure, c’est bien dans le caractère du Docteur car ce n’est pas la première qu’il/elle nous fait le coup.

    J'aime

  2. Un peu déçue par la partie historique pour ma part (je trouve qu’on découvre assez peu les personnalités historiques mises en scène au final si on ne sait rien d’eux), mais la partie avec le Cyberman et l’ambiance maison hanté valent le détour.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s