Carnival Row – Saison 1

5860359

L’inspecteur Rycroft Philostrate de la cité de La Burgue enquête sur des agressions qui frappent régulièrement des créatures magiques. Son chemin croise celui de Vignette, une Fée qui fuit son royaume ravagé et qu’il a connu pendant la guerre. Tous les deux se retrouvent mêlés à une terrible conspiration.

Au milieu de toutes les adaptations, reboot et suites en tout genre auxquels on a droit en matière de séries fantasy, Carnival Row a pour elle d’être un projet original, pensé pour être un film il y a déjà plus de 10 ans et qui a fini par voir le jour sur Amazon Prime en série.
On sent au niveau artistique d’ailleurs qu’il y a une vraie ambition, celle de construire un univers, et si on peut avoir l’impression de ne l’avoir que survoler jusque là, j’ai aimé découvrir la Burgue, ce royaume entré en guerre quelques années auparavant avec le Pacte pour conquérir Anoun et qui a perdu, désormais condamné à voir arriver sur ses rivages les réfugiés de ce pays, des fées, des Pucks, des centaures, des Kobolds, bref, des Critchs dont personne ne veut.

carn-row

C’est dans cette ville que des meurtres, au premier abord sans lien entre eux, se mettent à se produire, ce qui conduit l’inspecteur Philo à se replonger dans un passé auquel il aurait préféré ne plus rien avoir à faire, d’autant plus quand Vignette débarque en ville pour lui rappeler qu’il l’a abandonnée quelques années auparavant en se faisant passer pour mort.

carni (4)

L’enquête peut sembler un peu facile au premier abord mais il y a énormément de rebondissements, certains visibles de loin, mais avec beaucoup de personnages secondaires dont les histoires variées viennent peu à peu se raccrocher pour former une trame d’ensemble très cohérentes.
J’ai aimé la relation tumultueuse entre Imogen et Agreus, j’ai adoré le petit propriétaire de théâtre qui voit ses comparses déportés, personne n’est vraiment inutile même s’il évolue en marge.

EEhsQVPWsAAc_4N

Le sous texte politique visant à faire un parallèle avec notre propre monde est un peu inséré à la truelle mais malgré tout son classicisme, il est pertinent et tient la route.
Et si les acteurs ne brillent dans l’ensemble pas par leur jeu ébouriffant, ils tiennent correctement leur rôle.

carnrow13-640x418
La série est ambitieuse, peut être un peu trop mais c’est difficile de lui reprocher, et avec son visuel marquant, une cohérence dans ses décors, une ville réellement tangible avec ses beaux quartiers et ses rues sombres, une bande son très belle et un univers qui ne demande qu’à s’élargir, la deuxième saison s’annonce prometteuse.

CarnivalRow04

5 réflexions sur “Carnival Row – Saison 1

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s