Le Problème à trois corps

couv75630424

En pleine Révolution Culturelle, le pouvoir chinois construit une base militaire secrète destinée à abriter un programme de recherche de potentielles civilisations extra-terrestres. Ye Wenjie, une jeune astrophysicienne en cours de “rééducation” parvient à envoyer dans l’espace lointain un message contenant des informations sur la civilisation humaine.

Barre-de-séparation

Il y a des livres dont je traîne la lecture sur plusieurs mois parce qu’ils m’agacent et il y a ceux qui durent très longtemps tout simplement parce qu’ils sont compliqués à lire.
Le Problème à trois corps fait partie de cette deuxième catégorie et je m’étais mis en plus une difficulté en m’auto-persuadant que ma lecture allait être difficile.
Le résultat c’est que j’ai quand même passé plus de 20 jours sur ce premier tome et que je suis bien embêtée pour en tirer une conclusion.

Il faut dire qu’il y avait une double difficulté pour moi.
La hard science-fiction, ce n’est pas un domaine que je maîtrise, loin de là. Je n’ai rien contre quelques concepts scientifiques basiques mais là, l’auteur se lance dans de longues descriptions d’expériences relativement incompréhensibles et dont il doit bien être le seul à pouvoir dire s’il a raison ou tord, à tel point que c’est à se demander s’il n’aime tout simplement pas se regarder écrire.
Et puis l’action prend place en Chine, ce qui est à la fois assez génial pour découvrir un contexte pas du tout exploré dans la littérature occidentale, mais aussi assez déroutant, notamment sur les noms des personnages que j’ai passé mon temps à mélanger.

On navigue sur plusieurs trames temporelles et sur plusieurs univers, on rencontre des personnages bien trop lointain de nous et on nous introduit à des concepts scientifiques, mathématiques, astronomiques et physiques absolument incompréhensibles sauf si vous possédez des doctorats dans tous ces domaines.

Pourtant, j’ai eu envie de connaître le fin mot de cette histoire.
J’ai été intéressée par les flashbacks sur Côte Rouge, les simulations du jeu vidéo m’ont intriguée et j’ai aimé le personnage du policier Shi Qiang, bien plus que celui de Wang Miao, finalement assez passif face aux évènements.
C’est un peu le seul qui se trouve à notre portée et le seul qui nous explique ce qui se passe, ce qui pousse à le trouver attachant alors qu’il ne l’est pas vraiment.

C’est d’ailleurs toute cette partie enquête policière qui m’a le plus plu. J’ai aimé l’histoire racontée et le scénario qu’on nous présentait, tout comme le volet écologique qui est développé et qui a su me toucher.
J’aurais simplement aimé que tout cela soit fait dans plus de simplicité, sans qu’il soit besoin de recourir à des concepts bien trop abstraits pour moi.

Le Problème à trois corps
Liu Cixin
Actes Sud

13 réflexions sur “Le Problème à trois corps

  1. Lecture en cours comme tu le sais chez moi. J’en suis à la moitié peu ou prou. Pour le moment pas de concept incompréhensible, par contre, je trouve que ça tarde à décoller/démarrer et je m’ennuie un peu. Je n’aurais peut-être pas dû lire le résumé qui semble bien spoiler la suite… Par contre, je trouve le contexte chinois passionnant, même si je me perds un peu dans les noms parfois ><

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s