Sombre héritage – Tome 1 : La vision de l’encercleur

couv50572081

Lan, seize ans, s’efforce d’être discret, de passer inaperçu au lycée. Son secret : il n’est pas humain. C’est un Arc’Helar, un Encercleur. Ces derniers voient l’avenir, et peuvent lancer des sortilèges pour sauver…ou pour tuer. Dès la rentrée, Lan remarque Alexis et se met à penser à lui sans cesse, jour et nuit, sans oser espérer qu’un jour, il puisse se passer quelque chose entre eux.
Jusqu’à ce qu’il ait une vision déterminante. Il voit la mort d’Alexis. Mais comment lui expliquer qu’il voit l’avenir et qu’il veut le sauver ? De plus, il ignore de combien de temps il dispose, et d’où vient le danger.
Mais si Lan n’était pas le seul à cacher sa véritable nature ? Et si Alexis n’était pas plus humain que lui ?
Lan va développer ses dons et s’apercevoir que la menace peut tout aussi bien venir des Arc’Helar que des autres… Mais il est prêt à tout…par amour.
Alexis est sa moitié, son âme sœur, et il ne peut plus concevoir la vie sans lui.

Barre-de-séparation

Voilà un livre pour lequel j’ai terminé ma lecture très partagée.

Commençons par ce qui fâche, je n’ai pas aimé le côté romance. Lan et Alexis sont deux personnages qui en soit ne sont pas désagréables mais leur relation est terriblement niaise selon mes critères.
Je sais bien que quand on est adolescent on a tendance à s’emballer très vite, mais les déclarations d’amour enflammées au bout de quelques heures de fréquentation et les rappels incessants de la couleur des yeux d’Alexis, c’est beaucoup trop pour moi

A côté de ça, j’ai aimé tout l’univers mis en place, et notamment cette mythologie des Arc’Helar. C’est assez original, c’est inventif et les possibilités sont grandes.
Vous l’avez compris, j’ai été conquise par cette façon de faire de la magie à base de cercles que ce soit pour attaquer ou protéger. Il y a plusieurs façons de choisir d’exercer son pouvoir, chacun avec ses avantages et la famille de Lan a décidé d’aider les autres sans rechercher la gloire.
C’est d’ailleurs tout un univers magique qui se dévoile peu à peu, avec ses vampires qui s’appellent ici des Kallikantzari, même si au fond, ce sont basiquement des vampires.

Si j’ai eu du mal avec les enfants, j’en ai eu tout autant avec les adultes qui oscillent entre l’inconscience et l’abandon parental.
Les deux garçons sont en danger de mort, ils ne trouvent donc rien de mieux que de les envoyer chez une vague connaissance, qui va les laisser elle aussi vagabonder sur la plage.
A la place, j’aurai préféré passer plus de temps sur l’entraînement de Lan qui passe à la vitesse de l’éclair puisque le garçon semble le plus doué de sa génération.

Mais comme je le disais plus haut, j’ai aimé cet univers mis en place et ça donne bien envie d’y revenir.
Pour les plus sceptiques, l’intrigue est bouclée à la fin de ce premier tome, vous pouvez donc tenter votre chance sans risque.

Sombre héritage – Tome 1 : La vision de l’encercleur
Christelle Verhoest
Bragelonne

Publicités

Une réflexion sur “Sombre héritage – Tome 1 : La vision de l’encercleur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s