The Magicians – Saison 2

The Magicians

A peine remis de leur confrontation avec la Bête, Quentin Coldwater  et ses amis doivent faire face à une nouvelle menace : la magie déserte peu à peu Fillory. Si elle disparaît dans cet univers parallèle, le monde des apprentis magiciens en sera également privé. Pour la préserver et sauver leur univers, les étudiants de Brakebills vont devoir s’allier à un ennemi mortel.

index

Je ne suis pas du tout en retard, je ne vois pas ce que vous voulez dire …
Enfin, la saison 3 démarre en début d’année et je me suis dit qu’il était quand même temps que je me décide à écrire ce billet sous peine de ne jamais le faire.

J’avais étrangement beaucoup accroché à la première saison de cette série qui, il faut bien le dire, n’avait pas grand chose pour elle, entre des personnages loin d’être sympathiques et une intrigue en dents de scie.
Malgré tout j’avais aimé ce qui était proposé et notamment ce postulat selon lequel ce sont des personnes mal dans leur peau qui arrivaient à développer des pouvoirs magiques et j’avais assez hâte de voir ce que la série allait proposer par la suite, après une confrontation à Fillory entre les étudiants et la Bête.

Cette fois encore, on a droit à plusieurs intrigues en parallèle.

Eliot, devenu haut roi de Fillory, et Margo étant les seuls à être préoccupés de leurs nouvelles responsabilités, c’est sur eux que repose l’intrigue fillorienne.
Sans aucune surprise c’est celle qui m’a le plus plu, Eliot étant encore et toujours mon personnage préféré.

Fillory perd sa magie, il y a des duels de rois, des fées qui veulent des bébés, tout le monde crève de faim, les pécores des Foo Fighters se rebellent, bref, gérer un royaume c’est pas du gâteau et Eliot et Margo doivent très rapidement grandir pour apprendre à gouverner.

the magicians (1)

Penny est, lui, occupé par ses mains, ou plutôt son absence de mains, ce qui pose problème pour un magicien qui en a beaucoup besoin. J’ai souvent eu du mal avec son personnage qui navigue beaucoup en périphérie des autres mais il m’a ramené Brakebills Sud et surtout la Bibliothèque mystérieuse.

the magicians (1)

Julia a kidnappé Martin pour se venger du dieu Reynard . Avec sa de nouveau meilleure amie Kady, elle doit en plus gérer un avortement, puis la perte de son ombre, ce qui fait beaucoup.

drago

Après être restée bien trop hermétique à Julia en première saison, j’ai changé d’opinion sur elle et je n’ai absolument pas compris pourquoi les autres n’essayaient à aucun moment de comprendre ce qu’elle pouvait bien traverser.

Et puis il reste bien sur Quentin et Alice, fort occupés à gérer les conséquences d’un épisode 3 qui avait tout d’un épisode de fin de saison.
En effet, d’un seul coup on nous tue Alice, Martin et Marina (et le chat de Marina éventré sur ses genoux, encore vivant). Vlan.

tumblr_ol5ti1vplf1qazm8bo6_400

Le point négatif c’est que c’était l’occasion de vraiment tenter quelque chose avec ça et que si je me doutais bien qu’au moins l’un d’entre eux n’était pas mort, les scénaristes n’ont pas assez joué avec la disparition d’Alice, qui revient très rapidement dans les intrigues même si ce n’est pas sous la même forme.

tumblr_onb027BQ7W1v5wasbo2_540

Vous le comprenez donc, avec pas mal d’intrigues, les personnages mènent donc bien trop souvent à mon goût leur vie de leur côté et ne font que se croiser au gré de leurs pérégrinations, histoire de récupérer des indices, des ingrédients, ou un peu de soutien.
Sans aucune surprise, c’est l’épisode où tout le monde est regroupé pour le braquage de banque qui m’a le plus plu parce que j’aime quand tout le monde interagit.

the magicians (2)

Du coup, parfois, on s’ennuie.
Mais à d’autres moments c’est tout à fait génial.
En plus le professeur Mayakovsky et son nom impossible à écrire correctement sont de retour et je l’aime beaucoup. Grâce à lui on boucle aussi une des petites intrigues lancées en première saison et c’est un peu ce que j’aime dans une série, qu’elle ne laisse pas ses idées au bord de la route et qu’elle ait de la suite dans les idées.

tumblr_olgxb7la2z1qlle6co8_r1_400

Reste que continuer à vouloir intégrer à tout prix Brakebills dans l’histoire me pose problème, les professeurs étant au mieux inutiles, au pire incompétents, et que l’école ressemble beaucoup trop souvent à un hall de gare ne servant qu’à organiser des orgies.
Mais il y a toujours ces personnages que j’ai appris à aimer malgré (ou grâce à) leurs défauts, ces situations improbables et un rythme très soutenu qui permet de ne pas s’ennuyer du tout.

the magicians (1)

Je reconnais volontiers que je suis beaucoup trop indulgente avec elle, mais The Magicians est une série que je suis impatiente de regarder toutes les semaines et j’ai très hâte qu’elle revienne.

tumblr_oootx2ehIN1w0z5xxo2_1280

6 réflexions sur “The Magicians – Saison 2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s