Les mots d’Eden

 

C’est la dernière année de lycée pour Eden – le point final à son adolescence orageuse dans une petite ville des États-Unis, coincé entre une mère fantasque et un père aussi richissime qu’absent. La suite de sa vie, il compte l’écrire ailleurs, loin de cet univers étriqué. Un univers soudain mis sens dessus dessous par la mort d’un autre élève, et par la détresse de son frère, qui bouleverse Eden. Mais comment pourrait-il s’y prendre pour approcher ce jeune homme, dans un milieu aussi réfractaire à toute forme de différence… ?

Merci à Babelio et Milady pour ce partenariat.

Réédition en version intégrale d’une série en deux tomes parus chez le même éditeur, Les mots d’Eden nous raconte deux années dans la vie de ce jeune homme, pas très bien dans sa peau, qui tombe amoureux et doit réapprendre à vivre.

Avec une mère malade et un père toujours absent, Eden est seul. Il prend pourtant sur lui pour faire des efforts mais tout ce qu’il tente semble finir par se retourner contre lui.
Clairement paumé, il ne sait pas faire la différence entre le sexe, l’amour, l’amitié, l’affection et tous les sentiments qui peuvent traverser un garçon de son âge. Il accumule ainsi les très mauvaises expériences jusqu’à sa rencontre avec Damien.

La première partie se charge donc de nous raconter la naissance de leur histoire. Si elle prend du temps à émerger, ce qui est plutôt une bonne chose, j’ai paradoxalement trouvé le déroulement des évènements plutôt rapides.
Disons qu’il s’agit plutôt d’une très longue introduction à la deuxième partie, qui commence par un évènement assez brutal dans la vie d’Eden qui va le pousser à s’ouvrir aux autres pour se reconstruire.
L’évolution du personnage est très intéressante. On passe d’un adolescent mal dans sa peau, aux décisions parfois surprenantes et incompréhensibles, à quelqu’un qui ose, qui tente. J’ai aimé le voir essayer de faire face à ce qui lui arrive, même si c’est loin d’être toujours pour le mieux.

Les rôles secondaires sont aussi plus réussis. Eden était jusque là très auto-centré et ne se préoccupait que très peu de ceux qui se trouvaient autour de lui. C’est à peine si on avait une meilleure amie vaguement esquissée dans le décor.
Jules, au contraire, est un personnage très central. Je l’ai adoré et il n’est qu’une des nombreuses personnes qui gravitent désormais autour d’Eden, ce qui permet au récit de prendre plus d’ampleur.

C’est un roman touchant, dans lequel il est difficile d’entrer tant le personnage principal semble accumuler les malheurs, ce qui m’a poussé à mettre énormément de distance avec ce qu’il vit.
Mais il sait aussi traiter de nombreux sujets, qu’il est important de faire entendre.

Les mots d’Eden
Céline Etcheberry
Milady

Publicités

Une réflexion sur “Les mots d’Eden

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s