Hauteville House – Tome 1 : Zelda

CAM00435

1864. Des agents républicains établis à Guernesey doivent contrecarrer les projets scientifiques de Napoléon III.
Pour sa première mission, l’agent Gavroche est envoyé au Mexique afin d’aider la résistance à s’organiser contre les troupes de Maximilien, empereur fantoche mis en place par Napoléon III.

Barre-de-séparation

Gavroche, agent secret de la République, parcourt le monde pour combattre les sbires de l’Empire de Napoléon III.
C’est depuis Guernesey que Victor Hugo en exil organise la résistance.

De Rouen au Mexique, cette bande dessinées est un vrai dépaysement, nous faisant voyager à l’autre bout du monde.
Mais c’est sous la maison de Hauteville House que les choses se décident.

Les décors sont très beaux et les cases changent de taille pour s’y adapter.
En revanche, je n’ai pas apprécié le dessin des personnages qui paraissent tous très moches.

CAM00433

Le récit s’appuie sur des faits historiques, le rêve de Napoléon III de fonder un grand empire latin en Amérique latine.
Pour cela, il tente d’éliminer les forces de l’ex-président du Président du Mexique, Juarez, et de mettre sur le trône l’Archiduc d’Autriche, Maximilien, pendant que les États-Unis sont occupés par leur Guerre de Sécession.
Mais on rajoute à cette histoire une bonne dose de paranormal et une énorme pointe de steampunk avec de grosses machines et, évidemment, des dirigeables.

L’ensemble pourrait être indigeste mais les auteurs s’appuient sue les personnages pour faire passer tout ça.
Mon seul souci c’est que Gavroche est imbuvable, je ne supporte pas ce genre de bonhomme.
C’est bien mieux quand on se penche sur les autres, notamment Cayenne et son côté bourru, ou la jolie Zelda qui donne son nom à ce premier volume.

Hauteville House – Tome 1 : Zelda
Fred Duval / Thierry Gioux / Carole Beau / Christophe Quet
Delcourt

CAM00434

Publicités

5 réflexions sur “Hauteville House – Tome 1 : Zelda

  1. oui didonc cela semblait vraiment bien comme BD mais trop de hics….dommage…
    Tiens j’y etais a Queretaro, juste a l’endroit ou Maximilien a ete fusille….tout un delire cette histoire a la fin….entre une femme qui voulait etre emperatrice et un frere qui imposait tout, il n’avait pas le choix « le pauvre »….;)

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s