Détective Conan – Tome 1

SDC15562

Shinichi Kudo est élève de première au lycée Tivedétec. Pour avoir résolu plusieurs enquêtes difficiles, beaucoup le considèrent comme « l’aide la plus précieuse que la police pouvait espérer ».

Un jour, alors que Shinichi se baladait avec sa petite amie Ran Mouri, il fait la rencontre d’hommes étranges vêtus de noir. Par curiosité et intuition, Shinichi les suit et comprend que ce sont des maîtres chanteurs.

Découvert, on lui fait boire un poison expérimental pour le faire taire et l’effet est inattendu, il rajeunit.

Shinichi, aidé par son voisin le Dr. Agasa, inventeur génial et farfelu, décide de partir à la recherche de l’organisation secrète dont il a été victime.
Il cache sa véritable identité sous le pseudonyme de Conan Edogawa, et se réfugie chez Ran, dont le père est détective.

Barre-de-séparation

J’avais déjà lu il y a des années quelques tomes de Détective Conan et j’ai adoré me replonger dans cette histoire qui peut être appréciée à tous les âges.

Shinishi est un adolescent détective consultant, un jeune Sherlock Holmes en somme.
A la suite d’une mauvaise rencontre dans un parc d’attractions, il va être empoisonné par de mystérieux hommes en noir ce qui a pour conséquence de le faire rajeunir.
Il se retrouve dans le corps d’un enfant de 6 ans et se renomme Conan Edogawa.
Pour ne pas attirer l’attention sur lui, il aménage chez Ran Mouri, dont il est secrètement amoureux, en attendant de trouver une solution à son problème.

J’aime beaucoup ce manga parce qu’on y retrouve beaucoup de similitudes avec les aventures de Sherlock Holmes, et pas seulement au niveau du prénom du héros.
Il mène ses enquêtes en analysant précisément tout ce qui se passe autour de lui et il a un œil plutôt affuté pour repérer tous les indices.
S’il est plutôt agaçant en tant qu’adolescent, il est par contre très mignon comme enfant.

Ran est … Ran. Une adolescente de manga assez typique mais que j’aime quand même assez pour l’instant.
Quant à son père, c’est juste une loque incompétente qui est totalement non crédible en détective privé vu qu’il passe ses journées à picoler et regarder la télévision.

Les enquêtes sont plutôt bien ficelées, même si elles sont très compliquées à résoudre pour le lecteur, il y a de l’humour et le dessin est très réussi.
C’est un manga que je suivrais volontiers si je n’étais pas refroidie par avance par les 81 tomes déjà parus et la situation qui est toujours la même à ce point de l’histoire.

Détective Conan – Tome 1
Gosho Aoyama
Kana

Publicités

7 réflexions sur “Détective Conan – Tome 1

  1. Tout pareil que toi, j’ai toujours aimé les enquêtes et leurs résolutions mais je suis aussi freinée par le trop grand nombre de tomes. Je me demande même comment l’auteur fait pour se renouveler au niveau des histoires sur autant de chapitres ^^’

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s