Zénith – Tome 1 : Les forces du passé

ob_8cc9c3_telechargement-8

Un gang de filles sanguinaires règne sur la Galaxie Mirabel.
Surentraînées, expertes en maniement des armes, pilotes de génie, ces rebelles ne respectent qu’une loi : la leur !
À leur tête, Androma Racella, alias la Baronne Sanglante, criminelle recherchée dans tous les Systèmes Unifiés, compte les morts qu’elle laisse sur son passage.

Mais quand Dex, une sombre figure du passé, resurgit pour leur proposer un marché, leur errance s’arrête brutalement.
Andi se retrouve face à un terrible dilemme : mourir ou trahir.
Si la Baronne Sanglante n’a plus rien à perdre, elle a une dernière mission à accomplir : la vengeance.
Et Androma est plutôt douée dans son genre.

Merci à Babelio et Bayard Jeunesse pour ce partenariat.

Barre-de-séparation

Gros pavé de plus de 600 pages, Zénith est le premier tome d’une saga se présentant comme étant de la science-fiction à destination d’un public plutôt adolescent.
D’un point de vue pratique, le récit alterne entre les points de vue de plusieurs personnages et, si je suis plutôt adepte du procédé, j’ai été déçue de se mise en application puisqu’à plusieurs reprises il est arrivé qu’on suive les pensées d’un personnage au milieu d’un chapitre consacré à un autre.

Mais ceci aurait eu finalement peu d’importance si le scénario l’avait fait oublier et là je suis assez partagée.
On nous propose l’histoire d’un équipage de vaisseau spatial de pirates féminins mais on leur adjoint très vite un homme, qui est en plus l’ex de la capitaine. Tous les deux se sont séparés dans un grand drame il y a quelque temps et ils sont maintenant obligés de coopérer pour une mission de sauvetage qui devrait pouvoir les réhabiliter.
Ces deux là sont agaçants au possible, notamment Androma qui cumule des cheveux toujours coiffés avec soin et un caractère censé être particulièrement piquant. Elle est aussi très perturbée par la mort de sa meilleure amie que tout le monde lui reproche alors qu’il ne s’agissait que d’un accident.
Le reste de l’équipage est composé d’une fillette tueuse, de sa protectrice à la peau impénétrable et d’une pilote pacifiste qui se trouve des excuses en disant qu’elle ne tue pas elle-même les gens.

Cette mission n’est que la première étape du périple du vaisseau et des péripéties vont ensuite s’enchaîner mais à un rythme finalement assez faible en comparaison du nombre de pages.

En fait, j’ai été bien plus intéressée par ce qui se passe du côté des méchants puisqu’on suit aussi le point de vue de Nor, la reine d’une planète mise au ban des autres et qui fait ce qu’elle peut pour que son peuple survive.
Le background de cette planète et la guerre qui a mené à cette situation m’ont d’ailleurs aussi intriguée, tout comme la place de Valen dans cette intrigue, et c’est ce qui a rendu ma lecture de la fin de ce tome beaucoup moins pénible que le début.

Zénith – Tome 1 : Les forces du passé
Sasha Alsberg et Lindsay Cummings
Bayard Jeunesse

3 réflexions sur “Zénith – Tome 1 : Les forces du passé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s