Lost Children – Tome 1

511BLRfO8NL._SX359_BO1,204,203,200_

Ran, spécialiste de l’arme blanche, est un soldat embarqué dans un groupe de rebelles. Dans une société régie par un système de castes, les Gathiya sont voués à une vie de misère. Ils placent leurs espoirs de changement dans l’armée révolutionnaire à laquelle appartient le jeune garçon. Mais lui rêve d’autre chose : retrouver Yuri, son frère de cœur, sa seule famille…
Loin des combats qui rythment le quotidien de Ran, Yuri mène une vie de recueillement dans un village sacré caché au cœur de la jungle. Mais il est lui aussi confronté à la violence des hommes qui s’entre-déchirent dans des luttes de pouvoir.

Dans toute cette folie, il ne peut oublier l’existence de son ami. Ils sont nés dans des milieux opposés, et rien n’aurait dû les rapprocher. Pourtant, le destin a créé entre eux un lien plus fort que tout… avant de les séparer dans de cruelles circonstances. Sans le savoir, ils sont au cœur d’une révolution qui bouleversera tout un royaume !

Barre-de-séparation

Nouveau seinen des éditions Ki-Oon, ce premier tome de Lost Children est une très longue introduction visant à nous présenter les personnages principaux.

Un chapitre est consacré à Ran, guerrier rebelle dont le groupe lutte contre l’oppression vécue par les Gathiya.
Il consiste pour l’essentiel à suivre la libération d’un village. C’est parfois brutal mais pas gratuitement et je me suis retrouvée fascinée par le chef du groupe et son design assez fabuleux.

Le deuxième chapitre part tout une tout autre direction puisqu’on fait la connaissance de Yuri, dont le rôle est un peu plus compliqué à comprendre.
A première vue chargé d’un culte dont on ne sait pas grand chose, il habite un petit village perdu.
Vivant dans l’obscurité, il semble avoir quelques pouvoirs mais ce volet là est encore peu développé, les violences n’arrivant dans le village que très tardivement.

C’est dans le troisième chapitre que le lien est fait entre les deux garçons avec un flashback sur leur rencontre dans leur enfance.
Il manque encore des informations sur le passage de l’une à l’autre des situations mais l’apport du background est le bienvenu tout comme l’excellent entretien effectué avec l’auteure qui amène beaucoup d’informations sur la situation géopolitique et les inspirations qu’elle a trouvées dans la réalité.

Des mystères, des questions sans réponse et deux personnages charismatiques, ce titre a pour l’instant tout pour lui avec une question politique qui se mêle pour l’instant parfaitement avec une pointe de fantasy.

Lost Children – Tome 1
Tomomi Sumiyama
Ki-Oon

6 réflexions sur “Lost Children – Tome 1

  1. C’est un titre que j’aime lire pour son univers qui sort du lot des mangas qu’on a habituellement sur nos étagères, par contre pour la forme, je suis beaucoup plus réservée, je trouve ça souvent assez maladroit ^^!
    Bonne lecture de la suite !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s