Le cycle des centaures – Tome 1 : La Terre des centaures

couv27546644

Nous sommes en 1887, en Melpothalie.

Le monde est en guerre depuis La Grande Rage. Vingt-cinq longues années durant lesquelles les animaux se sont rebellés contre les hommes. Et cet affrontement se poursuit sans que les autorités puissent trouver une solution à cet état de violence.

Le Docteur Becki, éminent spécialiste, pourrait être la clé d’un arrêt des hostilités, mais celui-ci a disparu. Son neveu, Samuel, jeune homme peu enclin aux aventures dangereuses, partira tout de même à sa recherche.

Il va explorer une île, un Nouveau Monde, et faire une découverte qui pourrait changer le cours de la guerre.

Merci à Livraddict et aux éditions Callisto pour ce partenariat.

 Barre-de-séparation

J’ai eu un coup de cœur pour ce roman très bien construit avec un scénario intriguant et des personnages attachants.

L’histoire prend place dans un monde proche du notre où, subitement, les animaux se rebellent contre les humains et se mettent à les attaquer.
Tous les animaux ! Essayez donc de vous protéger des moustiques ou des cloportes …

Vingt cinq ans plus tard, les Hommes se sont regroupés dans des villes hyper protégées, derrière des murailles et sous des filets géants.

Le Professeur Becki, le seul a avoir prédit ce qui allait se passer a disparu depuis de longs mois et Samuel, son neveu, se retrouve embarqué, bien malgré lui, pour partir à sa recherche.

Au printemps les dauphins tu suivras. Au roi des singes tu tourneras le dos. Dans l’œil du serpent tu regarderas. Droit devant tu vogueras et la trouveras. 

On navigue entre fantasy, steampunk et roman d’aventure et chacun de ces aspects est bien développé. Mais c’est aussi une très bonne réflexion sur la nature et l’impact des humains sur l’environnement.

L’univers construit est très cohérent et j’ai aimé trouver des clins d’œil à notre société terrienne à travers les allusions aux expositions universelles et aux voitures.

C’est à la fois un voyage initiatique et une quête idéologique dans laquelle nous entraîne Paul Garance et je me suis beaucoup retrouvée dans le personnage de Samuel, qui préfère rester dans ses livres plutôt que de partir à l’aventure.

Lucas, lui aussi, est plutôt sympathique et j’ai peu à peu appris à l’apprécier au cours de ma lecture.

En ce qui concerne les autres personnages, mes sentiments à leur égard ont beaucoup évolué, notamment envers le Capitaine qui m’a pas mal déçue.

L’écriture de l’auteur est très agréable et l’histoire tellement prenante qu’il ne m’a fallu que très peu de temps pour dévorer ce roman dont j’ai maintenant hâte de connaitre la suite !

Le cycle des centaures – Tome 1 : La Terre des centaures
Paul A. Garance
Callisto

CAM00340

4 réflexions sur “Le cycle des centaures – Tome 1 : La Terre des centaures

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s