Emma G. Wildford

couv71433897

Il y a quatorze mois, son fiancé, Roald Hodges, membre de la National Geographic Society, a embarqué à bord du Kinship en direction de la Norvège, et depuis… elle est sans nouvelles de lui. Elle questionne régulièrement les autres membres, en vain.
Avant de partir, Roald a confié à Emma une mystérieuse enveloppe à n’ouvrir que dans le cas où il lui arriverait malheur. Réfutant cette éventualité, elle décide de tout quitter, sa vie, son confort, l’Angleterre, pour se rendre en Laponie. Et en chemin, elle va peu à peu perdre ses certitudes…
Plus qu’une quête à la recherche de son fiancé, Emma va vivre une véritable quête personnelle.

Merci à Price Minister pour ce partenariat.

Barre-de-séparation

Sous la forme d’une très belle bande-dessinée, cette histoire raconte celle d’Emma G. Wildford.
J’ai tout d’abord cru qu’il s’agissait d’une personne ayant réellement existé avant que mes recherches montrent qu’elle a été complètement inventée pour les besoins du scénario.
Pourtant, si les aventures qu’elle vit paraissent un peu folles, elles sont aussi complètement plausibles et ancrent l’histoire dans son époque. J’avais envie d’y croire à cette Emma qui ne supporte plus le carcan de la société dans laquelle elle évolue, à cette Emma qui voudrait être reconnue pour ses propres écrits, à cette Emma qui décide de tout plaquer pour partir à la recherche de son fiancé, disparu dans le froid norvégien.

J’ai vraiment aimé le personnage et ce qu’elle représente et j’ai aimé la relation qu’elle noue avec son guide Børge Hansen.
Alors certes, ce qu’elle va trouver là haut n’est sans doute pas ce qu’elle attendait, mais elle aura réussi son parcours exceptionnel et c’est sans doute ce qu’il faut en retenir.

Si l’histoire est réussie, la bande dessinée en tant qu’objet est également une jolie réussite. Les documents reproduits sont loin d’être indispensables mais j’aime toujours quand ma lecture m’offre un peu d’interactivité.
En plus de ça, le style de dessin un peu particulier d’Edith et la couverture à rabats en font un support très réussi.

Emma G. Wildford
Zidrou & Edith
Soleil

7 réflexions sur “Emma G. Wildford

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s