Absynthe – Tome 2 : Les cieux étaient de cendres

CVT_Les-cieux-etaient-de-cendres_5156

Vingt et un jours.

Dans un monde ravagé par le feu et sombrant peu à peu dans la folie, Cavalo a reçu un ultimatum de l’homme mystérieux connu sous le nom de Patrick : rendre Lucas aux Dead Rabbits, ou la ville de Cottonwood et ses habitants seront annihilés.
Car Lucas porte un secret gravé à même la peau qui pourrait altérer à tout jamais le cours des événements. Et Cavalo doit décider si cela vaut ou non la peine de mourir pour ce secret, tout en luttant contre son attirance grandissante pour le psychopathe muet.

Vingt et un jours.

Cavalo a vingt et un jours pour se préparer à la guerre. Vingt et un jours pour s’accrocher aux fragments épars de sa santé mentale. Vingt et un jours pour convaincre les habitants de Cottonwood de se rebeller et de se battre. Vingt et un jours pour percer le mystère des marques qui recouvrent Lucas.
Un mystère qui se résume à un simple mot, un endroit chargé d’un pouvoir incommensurable : Dworshak.

Barre-de-séparation

Lire la suite

Absynthe – Tome 1 : C’était nuit en le solitaire Octobre

klune-10

Il était une fois l’humanité gorgée de rage, désormais incapable de la contrôler, et le monde sombra dans les flammes. Un siècle plus tard, sur ces terres dévastées qui avaient autrefois été l’Amérique, un homme brisé connu seulement sous le nom de Cavalo tente de survivre. Se tenant volontairement à l’écart de tout ce qui reste de la civilisation, Cavalo se terre dans les ruines décrépites de l’Institut Correctionnel Nord de l’Idaho, avec un cabot appelé Bad Dog et un robot aux limites de la folie pour seuls compagnons. Cavalo lui-même se désagrège lentement, ses souvenirs s’élevant comme autant de fantômes hantant les cellules de détention.
Lorsqu’il fait le choix périlleux de traverser les terres radioactives des Deadlands, Cavalo fait la rencontre d’un psychopathe muet appartenant à un groupe de meurtriers qui se fait appeler les Dead Rabbits. Prenant l’homme en otage, Cavalo est non seulement obligé de faire face aux horreurs de son passé, mais aussi aux multiples ramifications de ses choix qui impactent sur son présent. Et ce sera grâce à son prisonnier qu’il trouvera un possible futur, où la rédemption n’est pour l’heure qu’une simple lueur vacillant au loin.
Le monde est mort.
Voici l’histoire de ses restes…

Barre-de-séparation

Lire la suite