Bilan Séries – Novembre 2022

Coucou à tous !

Me revoilà pour faire mon bilan de mon mois de Novembre en séries. Et si le blog tourne un peu au ralenti ces derniers jours, au moins j’ai fini pas mal de choses, surtout en début de mois !

En avant !

Tales of the Jedi – Mini série

tales jedi

Cette série événement en six épisodes met en scène des Jedi à l’ère de la prélogie. On suivra ainsi la vie très différente de deux d’entre eux, Ahsoka Tano et le comte Dooku.
Chacun sera mis à l’épreuve et devra faire des choix qui définiront sa destinée.

Quand on pense qu’il n’y a plus rien à nous raconter dans l’univers Star Wars, on nous trouve encore une petite mini série animée pour boucher quelques trous dans la chronologie. Six épisodes, ça passe plutôt vite, la moitié étant consacrée à Ashoka et l’autre à Dooku. 
Pas grand chose à dire pour ceux qui concernent Ashoka, même si graphiquement ils sont très beaux. C’est un personnage qu’on commence à vraiment bien connaitre maintenant et j’ai eu l’impression qu’ils étaient là pour essentiellement nous rappeler sa présence et la série live qui devrait arriver sans doute l’année prochaine. 
J’ai bien plus apprécié ceux sur Dooku. C’est très rapide et ça aurait sans doute mérité un peu plus mais en peu de temps on comprend bien comment un jedi peut basculer du côté obscur et, surtout, sans qu’on puisse fondamentalement lui donner tord. Si à l’arrivée vous n’avez pas un peu de compassion pour Doku, vous n’avez pas de cœur.

Chair Tendre – Mini série

chair

Sasha est la nouvelle du lycée, elle ne laisse personne indifférent. Sasha est née intersexué. Jusqu’à l’été dernier, elle était un garçon. Elle a un an pour découvrir qui elle est et pour choisir si elle va se faire opérer à la fin de l’année.

On a tenté beaucoup de séries en visionnage commun, mais celle-ci est pour l’instant la seule qui nous a vraiment plu en traitant d’un sujet largement non traité jusque là, l’intersexualité. 
On y suit Sasha, qui a changé de lycée en cours d’année avec sa sœur et qui tente de se reconstruire un cercle amical tout en oubliant ce qu’elle a vécu précédemment et en essayant de convaincre ses parents qu’elle a besoin de se faire opérer dès qu’elle sera majeure. 
Je n’ai pas trop accroché à toute la partie drama adolescent du milieu de la saison, les histoires entre les uns et les autres n’ayant dans le fond pas beaucoup de sens, leurs histoires étant au mieux puériles et au pire complètement glauques. 
C’est en revanche très juste sur le malaise adolescent et encore plus sur ce qu’une personne hors du canon de la société peut ressentir. 
Le final assez bouleversant dans lequel Sasha explique son choix, très personnel, mais aussi le fait que chaque personne est différente et que chacun réagira différemment face à la même situation, sans avoir besoin de rentrer dans une case préformatée, mais tout ayant parfois la nécessité, est un modèle du genre, à absolument montrer de partout.

The Dragon Prince – Saison 4

dragon 4

Je crois que je n’attendais plus du tout une suite à cette série qui s’était terminée somme toute de façon assez correcte à la fin de la saison 3. 
Mais j’ai tout de même été ravie de la voir revenir, avec tous ses personnages que j’aime bien. Il y a un fil unique à la saison, Claudia cherchant à sauver définitivement son père et ayant besoin pour cela de faire revenir Aaravos pendant que tous les autres cherchent à les empêcher. Personne ne sachant vraiment où se trouve Aaravos, les deux groupes vont se croiser, vivre tout plein d’aventures, et chercher des indices auprès d’un énorme dragon caché au fond d’une forêt.
On est donc dans une aventure très classique qui ne va pas révolutionner les dynamiques en place, Claudia et son père étant rejoint par Terry, un elfe qui, pour une raison que je n’ai absolument pas compris, a décidé de se mettre de leur côté. Chez Callum et Ezran, rien de bien fabuleux à l’exception de Soren, qui est de plus en plus merveilleux.
Reste une grosse tension qui monte entre les elfes du Soleil et les humains, mais comme j’avais surtout envie de voir les aventures dans la forêt, j’ai un peu décroché de cette mini intrigue là qui ne me passionnait pas.
J’espère maintenant que la série sera renouvelée parce qu’absolument rien n’est réglé.

Andor – Saison 1

andor

Cinq ans avant la périlleuse mission sur la planète tropicale Scarif, Cassian Andor participe comme espion aux prémices de la résistance contre l’Empire galactique, au sein de l’Alliance rebelle

Je n’attendais absolument pas, je n’en voyais aucunement l’intérêt, et je n’ai même jamais porté un intérêt quelconque au personne d’Andor. La bande annonce avait réussi à me réveiller un petit peu, et puis Diego Luna c’est toujours pas mal, ne nous mentons pas, mais toujours sans m’enthousiasmer de folie.
Autant dire que je ne m’attendais pas à aimer autant et pourtant j’ai adoré. 
Il y a ce côté désabusé du personnage mais aussi cette volonté de montrer une Rébellion dispersée, prête à tout et même aux choses les plus moches pour subsister. Il y a le BSI et ses membres détestables mais intelligents, il y a un petit anarchiste adorable, il y a des personnages qu’on a envie d’aimer mais qui sont beaucoup trop à la limite pour qu’on le fasse et d’autres qu’on devrait détester mais qu’on aime quand même. 
La saison ne se focalise pas que sur un seul arc mais offre quatre grandes parties magnifiques, à la tension toujours présente et je me suis régalée de bout en bout. 
Franchement, une des meilleures séries que j’ai pu voir cette année, sans aucun doute.

Warrior Nun – Saison 2

Warrior-Nun-S2

On ne l’attendait plus celle là, et elle a fini par débarquer un beau jour de Novembre sur nos écrans alors que moi je la voulais en été. Tant pis, je me suis quand même dévouée pour la regarder et je dois dire que je l’ai trouvée fort agréable. 
J’ai peu de souvenirs de la première saison mais j’ai quand même l’impression qu’à l’image de Biohackers, la série a beaucoup gagné et a su se trouver une ligne directrice bien plus solide, en évitant de se disperser dans des sous-intrigues inutiles et en se resserrant sur les personnages présents.
Donc pour ceux comme moi qui avaient tout oublié, les sœurs de l’Ordre de l’épée cruciforme sont dispersées un peu partout alors que le gros méchant recrute des disciples dans tous les sens en se faisant passer pour un prophète et en multipliant les miracles. 
Ca bastonne donc dans tous les sens, on a des personnages qui changent de camp, un univers où le temps se déroule bien plus vite, Lilith qui devient maléfique, de la romance, de l’amitié, et quelque chose de très cohérent tout en restant fun, qui permet de passer un excellent moment. 
Je n’ai aucune idée de si la série va être renouvelée (même si annuler encore une série avec un couple lesbien serait un très mauvais plan de la part de Netflix) mais dans tous les cas, et même s’il y a une ouverture sur la fin, l’intrigue principale peut se boucler ici.

Voilà pour ce mois de Novembre lors duquel j’ai aussi terminé la saison 2 de Young Royals done je n’ai absolument pas eu le temps d’écrire le billet que je voulais.
Bon mois de Décembre à tous !

Publicité

10 réflexions sur “Bilan Séries – Novembre 2022

  1. Est-ce qu’il y a un intérêt à voir Tales of the Jedi sans avoir vu The Clone Wars ? Parce que pour l’instant je ne connais pas vraiment Ahsoka.

    Je me suis ennuyé devant les 5 premiers épisodes d’Andor mais j’ai vu tellement d’avis positifs dessus que je pense lui redonner une chance et la continuer.

    J’aime

    • Je suis un peu sceptique sur l’intérêt sans avoir vu The Clone Wars, ça sert surtout à boucher des petits trous dans sa chronologie. Après on comprend vite aussi, y a pas de grosses difficultés.

      Andor, ça a été un gros coup ce cœur, mais le rythme reste le même, si le début t’a pas plu, je vois pas trop comment ça pourrait aller mieux.

      Aimé par 1 personne

      • Je m’en doutais. Bon je me garde Tales of the Jedi pour plus tard car je ne désespère pas de prendre le temps un jour de regarde The Clone Wars ^^’

        Le rythme d’Andor ne me gêne pas tant que ça, mon plus gros soucis est avec le personnage, je ne m’intéressais pas à lui dans Rogue One et les 5 premiers épisodes ne changent rien à ça.

        J’aime

        • C’est marrant parce que le perso ne m’intéressait pas du tout dans Rogue One (mais j’ai peu de souvenirs du film à part que je l’avais bien aimé) mais il m’a beaucoup plu dans sa série 🙂

          J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s