House of the Dragon 108 – The Lord of the Tides

Sur l’île de Lamarck, Rhaenys et son beau-frère s’opposent pour savoir qui est le mieux placé pour succéder à Corlys. Rhaenyra se rend à Port-Réal pour plaider la cause de son fils auprès du conseil qui va déterminer l’héritier du trône de Bois flotté. Alors qu’Otto Hightower assume fièrement les responsabilités en l’absence du Roi, Viserys saura-t-il se faire entendre ?

J’arrive un petit peu en retard mais je ne pouvais pas passer à côté de l’écriture de mon billet sur cet épisode, qui, en concentrant encore l’action en une quasi unité de temps et de lieu, permet de le vivre comme une pièce de théâtre, un drame qui va nous amener jusqu’au quiproquo final.

Tout démarre à cause de Corlys qui a décidé d’être mourant, ce qui pose la question de sa succession. Il avait fait comprendre qu’il souhaitait que Lucerys soit son héritier, Rhaenys, même si elle a envie de soutenir un autre candidat, est fidèle à son mari, mais Vaemond ne l’entend pas de cette oreille et il aimerait bien récupérer ce trône pour lui, arguant pour cela de la bâtardise des enfants de Rhaenyra, ce dont l’intégralité du royaume doit maintenant être au courant.

Tout le monde rapplique donc à Port Réal, l’occasion de se rendre compte qu’en six ans l’état du roi Viserys s’est encore dégradé, ne tenant plus que grâce à du lait de pavot qu’il sirote toute la journée et que les Hightower ont donc plus ou moins pris le pouvoir.

Mais cette audience, c’est l’occasion d’un des grands moments de la série, un moment de toute beauté où Viserys choisit de prendre le parti de sa fille et remonte la foule jusqu’au trone de fer, dans un état pitoyable, mais luttant pour aller s’y asseoir et choisir le parti de Lucerys contre Vaemond qui y perd la tête. La conclusion est un peu brutale et m’a déçue mais l’ensemble est quand même giga classe, Daemon venant en aide à son frère dans un très joli moment.

La suite de la soirée c’est un repas de famille où Viserys se décide enfin à s’énerver contre tout le monde et à leur demander de faire la paix. Ca parait un peu trop tard, mais les toasts sont vraiment beaux, Rhaenyra reconnaissant enfin tout ce qu’a pu effectuer Alicent pendant son absence et celle-ci accordant à son ancienne meilleure amie qu’elle sera une bonne reine.

Viserys partira donc sur cette dernière belle image d’une famille qu’il pense sans doute réunie, mais en son absence toute repart vite en confrontation, la faute à Lucerys qui ne résiste pas à l’idée de se moquer de son oncle à cause d’un cochon grillé, et Aemond se régalant à lancer d’une façon tout à fait pas subtile que ses neveux sont forts (très Forts).

La mort de Viserys en elle-même est fort jolie, celui-ci réussissant à être apaisé et à partir vers celle qu’il a sans doute toujours aimée, Aemma.
Je suis bien plus sceptique sur le retour de la prophétie. Déjà parce que je la trouve ridicule depuis le début de la saison, mais aussi parce qu’il est beaucoup trop compliqué de comprendre ce qu’Alicent a compris et qu’elle n’avait sans doute pas besoin de ça pour repartir en opposition avec Rhaenyra.

En tout cas, avec la mort de Viserys, le temps est venu des tempêtes et des dragons rugissants.

Publicité

3 réflexions sur “House of the Dragon 108 – The Lord of the Tides

  1. Oui la fameuse scene des 2 freres…le pire, elle n’etait pas prevue….bon on sait ce qui nous attend pour les 2 derniers episodes au vue des titres….bref je pense que ce soir, cela va bien discuter….

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s