Thor : Love and Thunder

thor 4

Alors que Thor est en pleine introspection et en quête de sérénité, sa retraite est interrompue par un tueur galactique connu sous le nom de Gorr, qui s’est donné pour mission d’exterminer tous les dieux.
Pour affronter cette menace, Thor demande l’aide de Valkyrie, de Korg et de son ex-petite amie Jane Foster, qui, à sa grande surprise, manie inexplicablement son puissant marteau, le Mjolnir. Ensemble, ils se lancent dans une dangereuse aventure cosmique pour comprendre les motivations qui poussent Gorr à la vengeance et l’arrêter avant qu’il ne soit trop tard.

THOR: LOVE AND THUNDER

Clap-board-and-Film-Reel-Vectors

Je n’étais pas des plus motivées pour regarder ce nouveau volet des aventures de notre brave benêt Thor mais dans un esprit de complétude, je me suis dit qu’il serait quand même dommage de passer à côté.

On avait laissé notre dieu en préretraite en train de partir pour de nouvelles aventures avec les Gardiens de la Galaxie et c’est justement là qu’on le retrouve, jusqu’à ce que ces derniers, qui sont pourtant habitués à se trainer des boulets, saisissent une occasion pour se débarrasser de lui, de Korg et de ses deux chèvres encombrantes.

2359345.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

L’occasion, c’est Gorr, un gros vilain qui a décide de tuer tous les dieux possibles et qui débarque donc à New Asgard où Valkyrie et Jane tentent de défendre les habitants. Mais il réussit quand même à kidnapper tous les gamins du coin et s’en servir comme appât pour que Thor et sa hache Stormbreaker viennent les délivrer.

On est dans un film qui se place très mal dans son ton.
Ce qui arrive à Gorr, qui découvre que les dieux n’en ont rien à faire des humains qui les vénèrent, est cruel. Le personnage est profondément tragique et ses motivations fortes.
C’est pareil pour Jane, qui souffre d’un cancer qui la tue peu à peu et dont la destinée n’est pas très glorieuse. Sa Mighty Thor est excellente mais souffre parfois un peu trop de la mise en avant systématique de Thor.

4630851

Mais, à côté de ça, on vire dans du gros comique digne du troisième volet de Thor, que j’avais trouvé excellent mais qui était mieux géré dans son ensemble à mon goût. Et puis la mise en avant d’avant d’enfants guerriers, j’aime pas trop ça, même si c’est avec des doudous.
Reste que c’est drôle, c’est très drôle. On a des costumes flamboyants, des haches jalouses, un copain caillou que j’ai adoré et il y a aussi un joli travail sur les couleurs qui fonctionne parfaitement bien.

a3-1

C’est juste dommage que j’ai été un peu gênée par un film qui ne sait pas trop dans quelle catégorie se classer, parce que sinon j’aurai passer un excellent moment.

Publicité

4 réflexions sur “Thor : Love and Thunder

  1. Coucou Magali,
    J’ai passé un bon moment par que c’est Thor mais j’ai trouvé les gags souvent lourd dingue. Dont l’apothéose est le moment avec les dieux. Un passage grotesque!
    Il y a des passages assez noirs qui contrastrent trop avec les parties d' »humour ».
    Un film en demi-teinte. J’espère qu’ils ne vont pas continuer dans cette veine avec le prochain Gardiens de la galaxie qui sort bientôt…
    Passe une agréable fin de semaine, bisettes

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s