Bilan Séries – Août 2022

coollogo_com-14276547

Coucou à tous !

Je suis en retard mais je ne pouvais pas passer à côté de ce bilan des saisons de séries terminées au mois d’Août, d’autant plus qu’il y en a eu beaucoup. Je ne sais pas trop pourquoi mais j’ai terminé plein de petits trucs en pagaille et il faut que j’en parle avant de tout oublier.

En avant !

Westworld – Saison 4

westworld 4

Je n’attendais pas particulièrement le retour de cette série qui revenait après une longue absence. La précédente saison m’avait un peu déçue, et je ne savais pas trop vers quoi on allait désormais aller.
Le début de celle-ci m’a plutôt charmée, j’ai été contente de retrouver des lignes temporelles un peu différentes, même si moins complexes que les premières, et le développement des personnages, qu’on finissait par recroiser les uns après les autres était plutôt chouette même si je n’ai jamais été une grande fan de Dolores et que cette version de Charlotte m’a semblé beaucoup trop extrémiste.
mais j’ai été contente de retrouver Caleb, Maeve est magnifique et le parcours de Bernard a réussi à me toucher tandis que j’ai trouvé Ashley assez chou, sans trop savoir pourquoi.
Reste que j’ai trouvé le final assez obscur et je ne sais pas trop comment tout ça va pouvoir rebondir pour une prochaine saison que j’espère être la dernière.

– Paper Girls – Saison 1

paper g

1988. Erin, MacKenzie, KJ et Tiffany sont quatre adolescentes. Elles distribuent des journaux afin d’avoir de l’argent de poche. Au cours de leur tournée, elles se retrouvent plongées dans une guerre entre factions. Elles voyagent alors dans le temps et découvrir ce que l’avenir leur réserve.

Paper Girls faisait partie de ma liste de séries à voir dans l’été. Je trouvais le concept assez intriguant et, pour une fois, on est dans quelque chose qui n’est pas un énième reboot/spin off même s’il s’agit quand même de l’adaptation d’un comics.
Quatre filles se retrouvent envoyées dans le futur et se trouvent mêlées bien malgré elles à une opposition entre deux factions, une qui veut garantir à tout prix le futur, quitte à ce qu’il reste dans la misère, et l’autre qui cherche à influencer le passé pour tenter d’améliorer les choses.
Très intéressant sur le papier donc, mais en réalité il ne se passe rien pendant près de la moitié de la saison. On est au même niveau que les filles au niveau des informations, c’est à dire qu’on nage dans l’inconnu complet, et on passe beaucoup trop de temps à gérer les crises des unes et des autres au lieu d’avancer et de nous présenter la problématique.
C’est très dommage parce qu’une fois qu’on passe enfin aux choses sérieuses (il y a un robot géant !), j’ai trouvé que tout était bien plus intéressant tout en ne laissant pas de côté les sentiments de jeunes filles qui découvrent leur futur bien avant qu’il n’ait lieu.
Depuis, la série a été annulée, on ne saura donc jamais la suite.

 Cowboy Bebop – Mini série

cowboy

2071. Suite à un accident survenu sur la Lune, la vie sur la planète Terre est devenue impossible. Les Humains ont dû partir, coloniser d’autres planètes. Cet exode a créé un chaos dans tout l’univers, laissant une totale liberté aux criminels les plus dangereux. Un vrai terrain de jeu pour les chasseurs de primes. Parmi cette clique : le Bebop, un vaisseau spatial abritant Spike Spiegel et Jet…

Cowboy Bebop fait parti de ces animés à côté desquels je suis complètement passée et j’ai eu une folle envie de rattraper ça cet été.
Je ne connaissais absolument rien au scénario mais on est donc dans un futur dans lequel Jet et Spike font équipe en tant que chasseurs de primes. Ce duo, qui est pourtant loin d’être incompétent, rate systématiquement toutes les missions qu’ils effectuent malgré l’ajout à leur équipe de Faye, de Ed et même d’un petit chien.
On est dans quelque chose de très indépendant, avec à peine quelques épisodes en toile de fond qui nous présente un passé à Spike au sein de l’organisation criminelle Dragon Rouge. Il s’agit pour moi des épisodes les plus réussis de la série qui baigne dans un pessimisme et une mélancolie assez fous, le tout dans un esprit western science fiction qui fonctionne très bien.
Au delà des personnages, la série est surtout brillante par sa bande originale très originale justement, qui balaie tous les genres et qui reste longtemps en mémoire.

– Evil – Saison 3

evil 3

Après une saison 2 très chouette mais un brin décousue, cette troisième est venue remettre un semblant de ligne directrice dans la série.
On a toujours des épisodes très forts, avec des enquêtes saugrenues ou effrayantes, mais on a aussi un fil rouge qui gagne en profondeur et on commence à nous apporter quelques réponses.
Je regrette un peu que Ben ait été mis un petit peu de côté malgré son club de scientifiques, mais on nous relance l’intrigue du Vatican, on fait revenir Grace et son pouvoir de voyante, et on a même failli nous faire disparaitre pour de bon Andy.
Le retour de l’ovule disparu de Kristen, et la possibilité que Leland soit le père de cet enfant qui arrive ouvre aussi beaucoup de perspectives pour la suite à venir.

– Only murders in the building – Saison 2

only

Alors qu’il n’y avait absolument pas besoin d’une deuxième saison pour cette jolie petite série, j’ai été ravie de la voir revenir pour une nouvelle intrigue un peu folle où il faut que notre trio de pré-retraités et jeune artiste se démène pour trouver le responsable du meurtre de Bunny, la responsable du syndic, pour lequel ils sont les principaux suspects.
J’ai un petit peu regretté que le monde du podcast soit un peu mis en retrait mais, pour le reste, c’est un sans faute tant j’ai aimé nager dans cette affaire mystérieuse, avec un gros focus mis sur les tunnels secrets de l’immeuble qui m’ont fascinée.
Les personnages sont touchants, on élargit un peu sur les secondaires, j’aime cette impression de grande famille dysfonctionnelle qui se met en place et le coupable final est assez compliqué à trouver. Bref, c’est un régal et j’ai hâte de voir vers quoi la prochaine saison va aller.

– Il Silenzio dell’acqua – Saison 2

silenzio 1141278.jpg-c_210_280_x-f_jpg-q_x-xxyxx

Je n’avais gardé que peu de souvenirs de la première saison à l’exception du très joli générique (qui a malheureusement été changé), mais, dans le fond, ce n’est pas bien grave tant on se retrouve dans un modèle de série qui donne l’impression d’avoir 10 ans de retard avec une intrigue policière qui a des ramifications dans toute la ville.
Le problème c’est que les secrets des uns et des autres on les avait déjà découverts en première saison, du coup tout semble un peu tiré par les cheveux pendant que Andrea et Luisa mènent l’enquête pour déterminer qui est responsable de la mort d’une mère de famille et de son fils, assassinés dans leur maison isolée.
On nous ajoute aussi un drama assez superficiel avec le retour du père du beau-fils d’Andrea dans sa vie, mais à part pour nous mélanger les pinceaux avec un trafic de drogue avec la Lituanie, j’ai trouvé ça assez creux.
Ca fonctionne pour les acteurs sympathiques et le dépaysement en Italie, mais ça n’ira sans doute pas beaucoup plus loin.

Superstore – Saison 4

superstore 4

J’ai regardé cette quatrième saison sur plus de quatre ans, il m’est donc difficile d’en faire un bilan global, vu que j’ai oublié les intrigues de début de saison.
On a tout de même pas mal de bouleversements puisque Amy et Dinah accouchent toutes les deux sans que ça n’ait beaucoup de répercussions sur la suite des évènements. Le plus gros changement dans l’équipe vient en fait de la réussite d’Amy au poste de manager qui change pas mal des dynamiques en place.
Si la série se perd parfois en route dans des intrigues un peu nazes, comme le trio entre Sandra, Carol et leur petit ami Jerry, elle fonctionne par contre toujours très bien dans les gros évènements de groupe comme les discussions autour des syndicats ou la tentative de sauver Matteo des services de l’immigration.

– I am Groot – Mini série

groot

Il est impossible de protéger la galaxie de ce bambin malicieux ! Alors préparez-vous car Bébé Groot arrive sur le devant de la scène avec sa propre série, explorant ses jours de gloire et les ennuis qu’il s’attire en grandissant parmi les étoiles.

Je ne sais franchement pas trop quoi dire sur cette toute mini série que j’ai oublié aussi vite que je l’ai regardée.
Groot y est assez insupportable mais toujours aussi mignon et l’ensemble est plus une série de cinq très courts métrages qu’une mini série en soi. Celui sur le bain dans la forêt est sans doute le plus chou, mais tout est assez oubliable.

Et voilà pour ce mois d’Août lors duquel j’ai aussi regardé la saison de The Sandman, dont je vous ai parlé par ici.

On se retrouve début Octobre pour un bilan de mes séries visionnées en Septembre, bon mois à tous 🙂 .

Publicité

8 réflexions sur “Bilan Séries – Août 2022

  1. Contente de lire que l’OVNI Cowboy bebop t’as plu dans l’ensemble. Je te rejoins totalement sur la BO
    Je compte regarder Westworld cette semaine et j’appréhende un peu.
    A l’inverse regarder Only Murder fut comme enfiler une paire de vieux chaussons, hyper agréable, surtout que je n’en attendais rien ^^
    Joli mois de septembre à toi 😀

    J’aime

  2. Je me demandais justement si tu avais continué Paper Girls car je sais qu’au début les filles t’agaçaient. Pour ma part, j’ai trouvé la série sympa, pas exceptionnelle mais je regrette son annulation.
    La saison 2 de Only Murders était très sympa, le petit plus par rapport à la première étant que je n’ai pas deviné d’emblée le coupable.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s