House of the Dragon 101 – The Heirs of the Dragon

House_of_the_Dragon

Le continent de Westeros est en proie à de nombreux dangers. Une guerre civile se prépare dans différents endroits du royaume : cette guerre sera appelée la Danse des Dragons. De son côté, la maison Targaryen se disloque peu à peu et le règne des dragons est menacé.

FavJtfsX0AEXxQo

Me revoilà, trois ans après avoir tourné la page de Game of Thrones. Vous le savez sans doute mais je n’ai jamais été la plus grande fan de cette série. Pourquoi est ce que j’y reviens donc ? Et bien parce la promo autour de la série a bien marché sur moi, que Feu et Sang c’est un super bouquin, et que la perspective de voir des Targaryen se taper dessus à coup de dragons, ça me botte quand même pas mal.

Ce premier épisode de House of the Dragon se charge de nous présenter la situation politique en place à Westeros, à peu près 200 ans avant les évènements qui se sont passés dans l’autre série.
Je craignais un peu quelque chose de très didactique, qui mette du temps à se mettre en place pour nous expliquer en long et en large qui sont les personnages, mais ce n’est pas du tout le cas.

Fauz-vvWIAAee92

L’introduction sur le Grand conseil de 101 pour la succession de Jaehaerys est le seul moment à avoir une voix off, et il n’est là que pour expliquer très rapidement la façon dont les successions se règlent : en écartant les femmes. Tu ne seras donc jamais reine Rhaenys, c’est Viserys qui le sera.

Mais pour la suite, on est dans quelque chose de très dynamique, qui alterne les scènes de Conseil restreint qui sont délicieuses et celles bien plus violentes avec un tournoi très brutal (peut-être un peu trop d’ailleurs) dans lequel le frère du roi, Daemon, et Criston Cole se mettent en valeur.
Mais les batailles sont aussi ailleurs, dans les chambres à coucher où la reine Aemma mène elle aussi son combat qu’elle va perdre.

Fas13YBWIAAbpEm

Elle est là, cette opposition qui s’annonce. Cet oncle et cette nièce qui avaient pourtant l’air de bien s’entendre et qui visent le même trône.
Daemon, le prince vaurien, maitre des manteaux d’or du guet de Port Réal, parfois violent, parfois retors, toujours ambitieux, qui finit par s’opposer à son frère qui ne lui ressemble en rien, et Rhaenyra, princesse enfant à qui la succession est désormais promise.

Favu_rVWYAIGPuG

On n’oublie pas pour autant de nous glisser des intrigues de cour. Le beau Criston, qui ne laisse pas Rhaenyra indifférente, cette amitié entre la princesse et Alicent Hightower, la fille de la main du Roi, mais aussi la menace de la Triarchie qui se précise sur les Degrés de pierre.

62f6a9a06407f

Le tout est porté par des acteurs vraiment chouettes, notamment les plus expérimentés, comme Paddy Considine en roi Viserys, Matt Smith en Daemon, dont l’opposition est belle à voir.
Ce sont eux qui sont pour l’instant mis en avant, avec aussi les deux dragons Caraxes et Syrax qui sont splendides.

Fauz-vwXwAIOYa2

Certaines scènes m’ont un peu fait lever les yeux au ciel (deux scènes au bordel, c’est au moins une de trop) et je n’ai pas trouvé l’intérêt de nous rabâcher encore une fois l’histoire du Prince qui fut promis,  mais l’ensemble m’a vraiment enthousiasmée et, pour quelqu’un qui était un peu blasée par Game of Thrones, j’ai vraiment envie de croire en cette nouvelle série.
On verra si la suite me donne raison !

Publicité

3 réflexions sur “House of the Dragon 101 – The Heirs of the Dragon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s