Mystères à Lacetown – Tome 1 : Le plus beau des meurtres

lacetown

Un tueur lors de la foire aux livres d’une petite ville. Des dealers de drogue débutants. Un chat kidnappé. Et par-dessus tout, le début d’une nouvelle histoire d’amour.

Quand Michael Fleishman se rend à la Fête du Livre de Lacetown pour y rencontrer son auteur préféré, Russel Withingham, il ne s’attend ni à tomber sur Jasper « Jazz » Dilworth, le coiffeur le plus sexy de la ville, ni à se retrouver au beau milieu d’une véritable intrigue policière. Seul croque-mort du coin, Michael est appelé sur sa première scène de crime et y découvre, choqué, la victime : le jeune amant de Russel.

Jazz voulait juste confronter son ex, Russel, à cause de son infidélité. À la place, il croise non seulement l’adorable et maladroit Michael, mais, surtout, il se retrouve suspecté de meurtre. Très vite, Jazz va faire équipe avec Michael pour prouver son innocence. En cours de route, ils seront aidés (ou gênés) par la sarcastique assistante de Michael, un shérif bougon, l’attaché de presse sinistre de Russell, ainsi que le grand-père coureur de jupons de Michael, qui aime les Manhattan corsés et les femmes en corset ! Et bien entendu, par M. Cornichon Boule de Poils, troisième du nom.

Barre-de-séparation

Tous les ans, quand arrivent mes vacances, je me lance dans la lecture d’une romance qui finit assez systématiquement par me décevoir.
Ca n’a encore pas raté cette année avec ce titre qui partait pourtant plutôt bien parce que j’aime les romances policières, je trouve toujours le mélange plutôt intéressant et en général assez fun.

Ici, on a Michael, un responsable de maison funéraire fan de lectures, qui fait la connaissance de l’ex-mari de son écrivain préféré dans la file d’attente d’un salon de dédicaces. A peine quelques heures plus tard, le nouveau petit ami de celui-ci est retrouvé mort et tous les regards se tournent vers Jazz, l’ancien mari et nouveau coiffeur de la ville, qui devient rapidement le principal suspect, même si Michael est persuadé qu’il est innocent.

Toute la partie romantique ne m’a pas beaucoup plu. Michael et Jazz se mettent très rapidement en couple et leurs interactions ne sont pas très intéressantes. Je ne les ai pas trouvés touchants et, dans l’ensemble, ils m’ont laissée plutôt indifférente, ce qui est quand même dommage puisque ça prend beaucoup de place dans l’histoire. C’est un peu désolant parce que je trouvais ça plutôt cool d’avoir des personnages bien plus âgés que ce qu’on a l’habitude de croiser dans les romances, mais je suis passée à côté de leur relation, bien trop sarcastique.

L’autre partie est consacrée à l’enquête sur le meurtre en lui-même et là je me suis bien plus amusée.
Il y a pas mal de rebondissements, de fausses pistes, une histoire de trafic de drogue qui vient se mêler à tout ça, le kidnapping d’un chat, un policier homophobe, et tout plein d’autres choses qui rendent le mystère très divertissant et franchement compliqué à démêler.

La partie policière est donc plutôt sympathique et aurait peut-être pu rattraper le volet romance, mais j’ai trouvé le style assez lourd. Ce n’est pas la première fois que je me fais la réflexion, mais j’ai l’impression que la traduction est un peu catastrophique et ça ne m’a pas aidée à apprécier ma lecture, que je me suis empressée d’oublier.

Mystères à Lacetown – Tome 1 : Le plus beau des meurtres
Hank Edwards et Deanna Wadsorth
Reines Beaux

2 réflexions sur “Mystères à Lacetown – Tome 1 : Le plus beau des meurtres

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s